Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 23 Oct, 2011 dans Santé

Polémique : des cas de rougeole parmi des enfants vaccinés contre

(Source : Sylvie Simon)

Des questions de posent au Québec par rapport au programme de vaccinations car il y a de nombreux cas de rougeole parmi les enfants vaccinés  

Extraits d’un article de Canadian Press, Toronto, 20 octobre 2011.

Au cours de la conférence sur les principales maladies infectieuses qui se tiendra ce weekend, les officiels de la Santé des Etats-Unis et du Canada  ne manqueront pas d’évoquer les nombreux cas de rougeole qui se sont multipliés cette année dans les deux pays. Des cas de rougeole se sont également produits chez des enfants vaccinés…

[…] Une enquête menée sur l’épidémie qui s’était produite dans la haute école d’une ville particulièrement touchée par le virus a pu montrer qu’environ la moitié des cas de rougeole se sont produits chez des adolescents qui avaient reçu les deux doses du vaccin recommandées ; en d’autres mots des adolescents que les autorités pensaient, grâce à la vaccination, pouvoir protéger du virus de la rougeole.

On pense généralement que le vaccin contre la rougeole administré en deux doses au cours de la première enfance protège de la maladie dans 99% des cas.

La découverte que 52 des 98 adolescents qui ont fait une rougeole avaient en fait été bien vaccinés a produit un réel choc parmi les chercheurs qui menaient l’enquête.

[…] Le Dr Gaston De Serres, expert en maladies infectieuses, a reconnu le fait que d’aussi nombreux cas de rougeole, tant parmi les vaccinés que parmi les non vaccinés  posait un réel problème et se demande si l’administration de la première dose du vaccin contre la rougeole ne diminue pas l’efficacité du vaccin.

Le schéma de vaccination du Québec recommande que la première dose du vaccin soit administrée à l’âge de 12 mois et la seconde à 18 mois.

Mais l’étude ne mentionne pas que les élèves qui ont reçu leur première dose de vaccin à 15 mois ont trois fois moins de chance d’attraper la rougeole que ceux qui ont été vaccinés à 12 mois. Si les études menées dans d’autres régions du pays confirment ce qu’ont démontré les investigations du Québec, cela pourrait signifier qu’on trouve davantage de cas de rougeole chez les vaccinés, et que le système immunitaire immature des bébés commence à se développer au fur et à mesure que les enfants sont exposés à une variété de  « menaces » au cours de leurs premières années.

 

Partager cet article :