Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 9 Oct, 2013 dans Santé

Les poisons parfumés : votre parfum est-il toxique? Probablement

(Source : Bistro Bar Blog)

Les parfums et eaux de toilette représentent la plus grande part des produits cosmétiques et d’hygiène personnelle, et la moitié de tout l’argent dépensé dans les produits « de beauté ». C’est principalement par la peau qu’on s’expose aux ingrédients toxiques de ces produits – pourtant beaucoup parmi nous se tartinent quotidiennement le corps avec ces produits chimiques.
.
Beaucoup de gens réagissent aux parfums, et le simple fait de déambuler dans le rayon parfumerie des grands magasins leur est difficile. Même si vous n’éprouvez pas de sensibilité particulière à leur égard, leurs effets toxiques peuvent être accablants.

Avec plus de 500 produits chimiques potentiels qui peuvent être utilisés sous la dénomination de « senteur », qu’on trouve dans tous les types de produits ajoutés aux parfums et eaux de Cologne, il peut être difficile de les éviter.

On peut trouver du parfum dans les désodorisants, les cosmétiques, les assouplissants pour le linge, la lessive, les bougies et une foule d’autres produits. Comme ces produits ne sont pas prévus pour être ingérés, les fabricants n’ont pas à faire la liste des ingrédients sur l’étiquette. On ne leur demande pas de divulguer les ingrédients spécifiques de tout ce qu’on qualifie de parfum, car ils sont protégés en tant que secret de fabrication.

Selon un rapport publié par l’Environmental Working Group (Groupe de Travail pour l’Environnement), une vaste majorité de « ces produits parfumés secrets » utilisés dans les produits d’hygiène sous forme de vaporisateur n’ont pas subi de tests de sécurité de la FDA (Food and Drug Administration) américaine.

La plupart d’entre eux n’ont pas été évalués non plus par une institution quelconque devant rendre des comptes au public. Ce même rapport comportait des tests de laboratoire réalisés sur plusieurs parfums populaires de marque, comme Halle de chez Halle Berry, Happy Perfume de chez Clinique et Éternité de Calvin Klein. À eux tous, ils contenaient 38 produits chimiques secrets, dont 14 en moyenne ne figuraient sur aucune étiquette.

.

Effets secondaires potentiels des parfums chimiques toxiques 

Le rapport révélait aussi qu’un lien était établi entre les produits chimiques découverts et un désordre hormonal ainsi que des réactions allergiques en plus de leurs propriétés nocives et de leur propension à s’accumuler dans les tissus du corps.
.
Parmi les produits chimiques les plus courants utilisés dans les parfums, on trouve l’éthanol, l’acétaldéhyde, le benzaldéhyde, l’acétate de benzyle, l’a-pinène (alpha-pinène), l’acétone, l’alcool de benzyle, le linalol, l’a-terpinène, le chlorure de méthylène, l’oxyde de stirène, le sulfate de dyméthil, l’a-terpinol, le camphre et le limonène.
.
Certains de ces composants sont connus pour causer de l’irritabilité, un flou mental, des douleurs musculaires, de l’asthme, des ballonnements, des douleurs articulaires, des sinusites, de la fatigue, des maux de gorge, des irritations des yeux, des problèmes gastro-intestinaux, de la laryngite, des maux de tête, des vertiges, des gonflements des ganglions lymphatiques, de l’hypertension, de la toux et des sensations de brûlure ou de démangeaison de la peau.

L’acétaldéhyde est probablement un carcinogène qui passe aussi la barrière du placenta. Les archives sur la sécurité des produits chimiques industriels énumèrent des maux de tête, des tremblements, des convulsions et même la mort comme effets possibles d’une exposition – et ce n’est qu’un exemple des produits dangereux utilisés dans les parfums.

La FDA est l’autorité directe en vertu des termes de la loi de 1938 sur les drogues et cosmétiques pour réglementer les ingrédients toxiques des produits d’hygiène et les cosmétiques. Trois quarts de siècle après, on attend toujours qu’elle le fasse.

.

Les alternatives aux parfums

Avec une liste aussi longue d’effets nocifs possibles, pourquoi utiliser sciemment du parfum ? Se tourner vers le naturel est une bien meilleure option.
Si vous ne pouvez vraiment pas vivre sans vous parfumer, pensez à utiliser des huiles essentielles, qui sont des composés d’arômes concentrés huileux faits à partir de fleurs et d’aromatiques.
.
N’utilisez que des huiles essentielles pures ; une huile extraite par procédé de pression à froid plutôt que par des solvants. Gardez à l’esprit qu’on ne doit pas les appliquer directement sur la peau sans être diluées au départ avec de l’eau. (et certaines sont photosensibilisantes, bien se renseigner)

L’essentiel à retenir est qu’il existe plein d’alternatives pour éviter de se rendre malade avec un parfum ou une eau de toilette.

Partager cet article :