Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 3 Sep, 2011 dans Santé

Le vaccin Pandemrix (H1N1) lié à la narcolepsie, maladie auto-immune

(Source : Psychomédia)

Le vaccin Pandemrix contre la grippe A H1N1, utilisé au cours de l’hiver 2009-2010, était bien lié à l’augmentation des cas de narcolepsie chez les 4-19 ans, a annoncé l’Institut finlandais de la santé et du bien-être (THL) dans un communiqué.

Les jeunes de cette classe d’âge qui ont reçu le Pandemrix étaient 12,7 fois plus susceptibles de développer la narcolepsie que ceux qui ne l’ont pas reçu, selon l’étude. Les personnes ayant développé la maladie avaient des prédispositions génétiques, précise-t-elle. Le vaccin ne semble pas être lié à la maladie chez les enfants en-dessous de 4 ans et chez les jeunes plus âgés que 19 ans.

  • La narcolepsie est un trouble du sommeil qui amène une somnolence diurne extrême, des attaques de sommeil sans avertissement durant les activités de la journée ainsi que, dans certains cas, de soudaines faiblesses musculaires (appelées cataplexie, souvent causées par des émotions intenses telles que la colère ou la surprise ou par le rire). La perte de tonus musculaire peut être ténue et imperceptible pour l’entourage. Elle peut aussi être beaucoup plus importante. La faiblesse musculaire dure habituellement quelques secondes. La cataplexie apparaît des années après la survenue de la somnolence diurne chez environ 70% des personnes souffrant de narcolepsie.
  • La narcolepsie peut aussi être caractérisée par l’intrusion récurrente d’éléments du sommeil paradoxal lors des transitions veille-sommeil se manifestant par des hallucinations à l’éveil ou hypnagogiques à l’endormissement ou par des paralysies du sommeil en début ou en fin d’épisodes de sommeil.
  • Des études récentes ont montré la nature auto-immune de la maladie.

Voyez également:

Partager cet article :