Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 25 Mar, 2012 dans Santé

Le fructose mauvais pour nos enfants [et pour nous]

(Source : NaturaVox)

Le fructose est un sucre dont la consommation a considérablement augmenté depuis les années 50, avec la diffusion massive de produits très sucrés dont nos enfants et adolescents sont souvent de gros consommateurs.

Ce sucre est connu pour être principalement dans les fruits ou le miel. Sa consommation a toujours été faible….

Mais depuis quelques décennies, le fructose est produit industriellement par isomérisation du glucose provenant de l’hydrolyse de l’amidon de maïs et incorporé sous forme de sirop dans de nombreux produits transformés, principalement les boissons sucrées ou les barres chocolatées. On estime qu’aux Etats-Unis, la quantité de fructose consommée sous forme de sirop a été multipliée par un facteur 100 au cours des 40 dernières années ! Or c’est sous cette forme que le fructose aurait un effet délétère sur la santé cardiovasculaire des adolescents.

Une équipe de pédiatres de l’Université de Géorgie (USA) montre que cette importante consommation de fructose est associée à une augmentation du risque cardio-vasculaire. En effet, plusieurs facteurs de risque sont linéairement associés à la consommation de fructose, en particulier la pression artérielle systolique, la glycémie à jeun et on observe une relation inverse entre consommation de fructose et taux de HDL-cholestérol.

Cet accroissement du risque chez les gros consommateurs de fructose est étroitement corrélé à l’apparition d’une obésité viscérale. S’il est important de favoriser la consommation de fruits chez nos enfants, les quantités de fructose ainsi apportée étant limitées et sans conséquence pour la santé, cette étude apporte un nouvel argument en faveur de la limitation des produits industriels riches en sirop de fructose, et notamment les sodas, barres chocolatées et confiseries.

Lisez les étiquettes !

 

Merci au Docteur Martine PELLAE, médecin nutritionniste pour cette contribution 

Pollock NK et coll. Greater fructose consumption is associated with cardiometabolic risk markers and visceral adiposity in adolescents. The Journal of Nutrition 2012 ; 142 : 251-7.

Partager cet article :