Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 19 Sep, 2011 dans Propagande

Syrie : «Il faut mettre fin au régime tyrannique»

(Source : Cyberpresse)

La Syrie est secouée depuis le 15 mars par un mouvement de contestation sans précédent, violemment réprimé par les autorités. Selon l'ONU, 2600 personnes ont été tuées dans la répression. Sur la photo, un garçon lors d'une manifestation contre le régime syrien en Suisse. PHOTO: AFP

 

Commentaire :
L’utilisation d’enfants pour amadouer le public est une très ancienne méthode qui a fait ses preuves. Voyez comme il a l’air malheureux et comment, par le port de sa couronne de fortune, il veut libérer son peuple d’un méchant tyrant. On appelle ça, en bon français, une « photo op ». Purement destinée à la propagande occidentale. Il est pourtant facile de comprendre qu’à cet âge un enfant n’a pas un sens de la réalité assez développé pour discerner les réels enjeux politiques… d’autant plus que la majorité des adultes autour de lui ne les comprennent pas non plus.

L’opposition syrienne a évoqué dimanche ses efforts pour se rassembler afin d’obtenir la chute du régime, pendant que le président Bachar al-Assad, dont les forces persistent à réprimer la révolte, s’est appuyé sur son allié russe.

Commentaire :
Sentiment de déjà-vu? Non, ce n’est pas un article sur la Libye ou le Yemen ou… Cette fois-ci, c’est la Syrie. Hier, c’était la Libye et demain, ce sera votre pays… à moins que celui-ci ne soit peuplé majoritairement de blancs caucasiens, dans quel cas votre pays fera partie des pays agresseurs qui iront libérer à coup de bombes, de plutonium appauvri et de phosphore le prochain pays « sous dictature » sur la liste. And I think to myself, what a wonderful world!

«Il faut mettre fin au régime tyrannique sécuritaire. Il faut renverser la tyrannie et (les agents de) sécurité. Nous accueillons tous ceux qui n’ont pas de sang sur les mains», a déclaré Hassan Abdel Azim, l’un des responsables de l’opposition, lors d’une conférence de presse à Damas.

Commentaire :
On appelle ça du marketing. Vendre la guerre, c’est pas si difficile que ça : « Selon l’ONU, 2600 personnes ont été tuées dans la répression ». Et après que l’OTAN y sera intervenu, on les comptera par dizaine de milliers… Le reste de l’article, lavé plus blanc que blanc par l’AFP, est disponible ici.

Partager cet article :