Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Pages Menu
Menu

Publié le 29 Sep, 2014 dans Propagande

Les suppléments alimentaires peuvent causer la mort

(Source : Journal Métro – Merci à Clara)

(c)Alex Rath/BigStockphoto.com

(c)Alex Rath/BigStockphoto.com

Commentaire :
Déjà, la photo représente plus des médicaments que des suppléments alimentaires. Toute bonne propagande qui se respecte utilise plusieurs angles à la fois. Bien joué, ici.

Les suppléments alimentaires devront faire l’objet de règlementations plus strictes, puisqu’ils peuvent engendrer des troubles de santé sévères et même causer la mort.

Ce sont les résultats d’une récente étude publiée dans le Journal of Public Health Management & Practice qui mettent en lumière les lacunes au niveau de la règlementation des suppléments diététiques.

Les chercheurs de diverses universités (Temple, Harvard, Rhode Island et Boston) ont rassemblé leurs efforts pour sensibiliser toutes les instances gouvernementales et de la santé.

« Le marché américain de suppléments alimentaires représente désormais un revenu de 32 milliards annuellement, avec la moitié des adultes qui en consomment régulièrement », a indiqué l’un des scientifiques.

Commentaire :
Ce qui n’est pas pour plaire à Big Pharma qui a besoin de gens malades et non en santé.

Malheureusement, selon eux, les produits sont mal étiquetés, cachent de l’information aux utilisateurs, et sont aussi accessibles aux adolescents. « Il n’y a aucune protection pour la santé des consommateurs. »

Commentaire :
« mal étiquettés » et « cachent de l’information aux utilisateurs »… Ils n’ont pas le droit de diffuser de l’information! La Loi les obligent à ne pas indiquer les bienfaits/mise en garde de leurs produits. Belle opportunité pour les en accuser en plus…

Sans compter que les médecins ne les recommandent pas.

Commentaire :
Les médecins ne peuvent pas les recommander, c’est contre leur éducation (lire conditionnement) et contre leurs principes (lire revenus).

« Ce sont les avocats d’État qui ont la responsabilité de défendre le citoyen, et ils doivent intervenir et imposer leurs normes auprès de la mise en marché de ces dangereux suppléments. »

Commentaire :
La responsabilité de défendre le citoyen revient au citoyen lui-même. S’il ne se rend pas responsable de sa propre santé, quelqu’un d’autre le fera pour lui (lire $$$).

Les chercheurs espèrent que les pharmaciens collaboreront aux efforts pour mettre en garde les consommateurs, rapporte Science World Report.

Commentaire :
Sans aucun problème! J’en connais qui font déjà un excellent travail en ce sens. Après tout, c’est là tout le jeu du Codex Alimentarius. Faites les vôtres, rien ne va plus.