Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 8 Nov, 2011 dans Propagande

Le rapport sur le nucléaire iranien va enfin confirmer, après 20 ans de propagande, les dires américains

(Source : Cyberpresse)

Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney. Photo: KAREN BLEIER, AFP

 

Le rapport attendu de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur le programme nucléaire iranien va étayer les craintes des États-Unis, a estimé lundi le porte-parole de la Maison Blanche.

«Nous nous attendons à ce qu’il fasse écho à ce que nous disons du comportement de l’Iran, et de son refus de respecter ses obligations internationales», a déclaré Jay Carney, tout en refusant de s’étendre sur le fond du document, qui doit être rendu public mercredi.

Commentaire :
« Sinon, Israël bombardera l’Iran avec ses bombes nucléaires », n’a-t-il pas continué à dire.

M. Carney a aussi répété que la diplomatie demeurait, de l’avis des États-Unis, la meilleure façon de contrer les ambitions nucléaires militaires prêtées à la République islamique. Mais, comme il est de tradition, il n’a pas exclu le recours à la force militaire.

Selon des sources diplomatiques occidentales, le nouveau rapport de l’AIEA fait écho aux soupçons sur les ambitions militaires du programme nucléaire iranien. Téhéran s’est toujours défendu de vouloir acquérir l’arme atomique, assurant que ses recherches n’ont que des visées civiles en matière d’énergie.

Commentaire :
Et l’AIEA n’a jamais rien trouvé depuis 20 ans.

Washington et ses alliés occidentaux n’ont pas caché leur intention d’utiliser le rapport de l’AIEA pour durcir encore leurs sanctions individuelles contre l’Iran et essayer de convaincre Moscou et Pékin, jusqu’alors réticents, de renforcer celles de l’ONU adoptées par quatre résolutions depuis 2007.

Partager cet article :