Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 17 Sep, 2011 dans Presse libre

Observer le Soleil ne doit pas aveugler

(Source : Suivi Soleil)

Je sais qu’il y a des sujets à ne pas aborder. C’est totalement interdit.

Non, non, nous ne parlerons pas du pays qu’il ne faut pas nommer, tout ceci est de l’Histoire ancienne et de très peu d’importance. Tout ceci se règlera dans la bouillie sanglante.

Non, je parle de ce qu’il se passe sur Terre et que personne, absolument personne, dans les médias, ne peut aborder.

Même le talentueux Frédéric Lordon, chez Mermet, cet après midi, en direct de la fête de l’huma, n’a pas pu dire la réalité.

De mémoire, à un moment, il dit de la crise financière actuelle, c’est tellement de la folie que l’on a du mal à le croire…

Je pense qu’il sait, mais qu’il ne pouvait pas dire.

Rappellez vous, en 2009, lors de la venue de la crise en France, crise antérieure de deux ans aux Etats-Unis. Les commentateurs économiques notaient l’incompétence de la Finance Internationale, faite de débiles mentaux ne contrôlant plus rien. On nous ressert la même soupe en ce moment, en nous disant que ce ne sont pas les financiers, mais les ordinateurs qui déconnent.

On se croirait à la maternelle, vraiment.

Ceci est un nuage, ceci est une chaise. Ca, c’est noir, et ça blanc…

La Crise donc, serait le résultat d’un ramassis d’incompétents débiles et avides.

Cela ne vous rappelle rien? Car on vous a servi exactement la même soupe après le 11 Septembre 2001.

Cette opération terroriste a réussi car les services de renseignements US ont sombrés, le FBI a sombré, l’US Air Force a sombrée….

Avions sans radios ou ayant une mauvaise orientation, résultat des interceptions de l’Armée de l’Air US ( ou française, ou belge, ou suisse… ), avant le 11 septembre 2001 : 100%!

Le 11 Septembre 2001 : 0%!

On passe, en un jour, de 100% à 0% et cela n’intrigue personne. Non, c’est juste que du jour au lendemain, tout le monde est devenu totalement incompétent.

C’est exactement pareil pour la crise économique. Nous avons tout un tas de petits enculés qui n’ont qu’une fonction, c’est de faire du fric, et du jour au lendemain ( pas exactement, la bombe de 2007 fut lancée vers 2000/2001, comme par hasard…. Les Subprimes ) ils déraillent tous… Deviennent incompétents, sont dépassés par la réalité.

Les subprimes, je le rappelle, sont des crédits immobiliers accordés aux revenus les plus faibles, lorsque les taux, en 2000/2001, étaient à zéro ( un dollar emprunté, un dollar remboursé, ou pas loin ) mais avec des taux variables. Quelques années plus tard, le taux directeur avait été augmenté 17 fois…

Bien entendu, les faibles revenus ne pouvaient plus payer leurs traites. Mais, entre temps, tous ces crédits avaient été revendus dans des paquets d’actions, un peu partout dans le monde.

Dans le monde informatique, on appelle cela un Virus.

Bin non, pour les médias, ce n’était qu’un accident, une incompétence.

Pour rappel, un qui louait les subprimes, juste avant 2007….

 

Au contraire, pour le « Réchauffement Climatique » là où ne figure pratiquement plus aucun climatologues dans le GIEC ( cherchez climategate sur un moteur de recherche ) là, non, il n’y à aucune incompétence, juste des incompréhensions, des climatosceptiques sûrement payés par les compagnies pétrolières ( qui, depuis le « réchauffement » ont explosé leurs bénéfices )….
Nous sommes dans le deux poids, deux mesures.
D’un côté, nous avons des gens hyper-compétents qui sont déterminés comme incompétents ( tous les responsables en place le 11 Septembre 2001 ont été promus par la suite ), et de l’autre, des usurpateurs patentés ( la climatologie est encore une science mal connue ) qui sont encensés comme prophètes de malheur.
Nous voilà la tête à l’envers, dans un monde à l’envers, ou tout, absolument tout, est inversé.
Je ne vous dirais pas la Vérité ce soir. Pourtant, je pense m’en approcher. Mais je vais vous donner une recette qui a fait ses preuves.
Lorsqu’au journal de 20h, on vous donne une information, c’est à peu près l’inverse de la réalité.

Partager cet article :