Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 19 Août, 2011 dans Presse libre

Merdias de masse

(Source : Au bout de la route)

Ami journaliste, n’oublie jamais que les bombardements israéliens se font toujours _en réponse_, _en représailles_, à des attaques palestiniennes.

Illustration ce matin.

Le Figaro :

http://www.lefigaro.fr/international/2011/08/19/01003-20110819ARTFIG00259-israel-lance-des-represailles-dans-la-bande-de-ga
Première phrase du chapeau :

En riposte aux attaques terroristes de jeudi, l’aviation israélienne…

Premier paragraphe du texte :

En représailles à la triple attaque terroriste commise jeudi, qui a couté la vie à huit Israéliens, l’État hébreu…

Le Monde :
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/08/18/cinq-israeliens-blesses-dans-l-attaque-d-un-bus_1560847_3218.html
Titre :

Israël tue plusieurs activistes palestiniens en représailles des attentats d’Eilat

Première phrase du texte :

Après que le sud d’Israël a été frappé par une vague d’attentats sanglants, jeudi 18 août en début d’après-midi, l’armée israélienne a répondu…

Reuters :
http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/raids-aeriens-israeliens-de-represailles-contre-la-bande-de-gaza-19-08-2011-

Au moins un Palestinien a été tué vendredi dans un raid de l’aviation israélienne mené contre des installations des services de sécurité palestiniens dans la bande de Gaza en représailles aux attaques d’Eïlat qui ont tué huit Israéliens jeudi.

C’est toute la difficulté ici : Ehud Barak avait bien annoncé auparavant :

There will be a price tag to this event, […] Gaza will be severely hit.
traduire

Et le « price tag », forme de lynchages punitifs pratiquée par les colons d’extrême-droite contre les villages palestiniens, pratique raciste approuvée par la moitié des juifs israéliens, peut effectivement être qualifiée de « représailles ».

Il n’est donc pas faux d’utiliser le terme « en représailles » ou « en réponse », au moins dans un sens temporel. Mais ce qui est systématiquement choquant, c’est que les attaques arabes, elles ne sont jamais présentées comme « en représailles » ou « en réponse ». Jamais.

Le façon qu’ont tous les journaux français de tous commencer cette information par « en représailles » est ici à la limite de la parodie : tous les journalistes chargés de couvrir les événements d’hier commencent leur article exactement par la même tournure…

Remarque comment sont présentés les tirs de (deux ou trois) roquettes, après les bombardements israéliens. La même unanimité des formulations constatées ci-dessus devrait amener à ce que tous les médias français commencent un article par une même tournure du genre : « En représailles aux bombardements terroristes israéliens, les Palestiniens… » ; et l’article ne remonterait pas plus loin que ces bombardements israéliens dans sa chronologie.

Évidemment, on trouverait cela grotesque et biaisé. C’est pourtant ce qui se fait à chaque fois qu’Israël bombarde Gaza. En représailles à une agression palestinienne.

Partager cet article :