Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 17 Déc, 2012 dans Presse libre

Flashback : 2012 et l’ascension instantanée

(Extrait du livre Au nom de la Vérité)

Le 21 décembre de l’an 2012. Voilà la date officielle de la fin du « long cycle » selon le calendrier maya. Ce sera le solstice d’hiver, quatre jours avant la commerciale Noël. Un vendredi où les centres d’achats seront bondés d’être humains frénétiques qui courront en tout sens afin d’acheter tout ce que leurs cartes de crédit leur permettront. Et ce sera aussi la fin du monde…

Sujet chaud à l’intérieur duquel abondent désinformation et pure fantaisie, 2012 vend bien, très bien. Il n’y a qu’à voir le nombre impressionnant de films qu’Hollywood nous prépare sur le sujet pour se rendre compte que cette date est – et le sera encore plus – sur le bout de toutes les lèvres. Et comme tout ce qui se vend bien, voire trop bien, le sujet est surexploité et « charlatanisé ». 2012 se retrouve à tous les coins de rue et apprêté à toutes les sauces.

 

À CHACUN SON 2012

Fin du monde? Fin des temps? Apocalypse? Ascension? Alignement galactique particulier? Réalisation d’une quelconque prophétie maya? Passage de Nibiru ou de la planète X? Déluge? Entrée de l’humanité dans la confédération galactique? Inversion des pôles magnétiques terrestres? Soudaine évolution de notre ADN? De notre conscience? Contraction temporelle?

Certains croient que ce sera la « fin du monde », d’autres que l’humanité « ascensionnera ». D’autres encore sont persuadés que notre ADN se modifiera d’elle-même lorsque les pôles magnétiques s’inverseront, alors que certains croient au déluge qu’apportera Nibiru lors de son passage près de la terre. Certains sont même convaincus être des « êtres de lumière » réincarnés en ce moment précis afin d’aider l’humanité à effectuer la transition dans la Xièmedimension ou densité. Bref, il y en a pour tous les goûts, et chacun a sa croyance vis-à-vis 2012. Mais ce n’est que cela : une croyance.

Carl Sagan disait : « Savoir plutôt que croire ».

 

AU FAIT, QUE SAVONS-NOUS?

Nous savons que notre système solaire est en effervescence.

Nous savons que des formations aux designs de plus en plus élaborés apparaissent dans nos champs de culture, et ce, à la vue de tous.

Nous savons que selon nos connaissances actuelles et les témoignages croissants de météorites et bangs soniques, tout indique que nous nous aventurons présentement dans un secteur de notre galaxie qui est à haut risque de collisions (le plan écliptique).

Nous pouvons aussi observer que les pays ouvrent leurs archives Ovnis les uns après les autres et que le nombre de témoignages d’observation ne cesse d’augmenter.

De plus, il y a présentement un effort sans précédent (connu, du moins) pour assujettir la race humaine à une gouvernance mondiale et unique via un crash économique bien dirigé, des technologies de contrôle sophistiquées et bien établies ainsi qu’un nombre de guerres sans cesse croissant.

Et pendant ce temps, la machine médiatique tourne à plein régime pour créer des téléromans politiques entrecoupés de reportages infantilisants et d’émissions de cuisine insipides.

Après tout, il faut faire beaucoup de bruit afin d’étouffer de telles réalités… et beaucoup de bruit il y a.

Bien que ces données puissent sembler hétéroclites, nous pouvons ressentir – presque palper – qu’il se trame quelque chose entre les lignes d’un proche avenir. Quelque chose qui ressemblera à un changement d’envergure, à une discontinuité du statu quo, à une nouveauté qu’on ne saurait prédire. Il nous est de plus en plus clair que l’humanité aveugle se dirige vers un ravin politique, économique, écologique, social, moral et éthique et nous commençons à comprendre qu’il ne s’agira pas de simplement « corriger le tir » de ces domaines pervertis, mais bien de complètement les abandonner au profit de quelque chose d’entièrement nouveau. Et en ce qui a trait à la nouveauté, le phénomène 2012 nous en propose tout un choix. De l’apocalypse à l’extrémité hollywoodienne jusqu’à l’ascension spirituelle à l’extrémité « nouvel âgeuse » en passant par toutes sortes de croyances et hypothèses plus déroutantes les unes que les autres.

Je ne me m’attarderai pas sur la dimension « apocalyptique » du sujet, je laisse le soin aux dirigeants d’Hollywood de s’en charger. Ils le feront d’ailleurs bien mieux que moi puisque la propagande de peur est leur domaine. Je ne m’aventurerai pas non plus à énumérer et commenter les trop nombreuses spéculations concernant cette date. Je préfère simplement attirer l’attention du lecteur sur l’aspect « spirituel » du phénomène 2012.

 

2012 ET L’ASCENSION INSTANTANNÉE

Voilà un des aspects les plus populaires (et propagandés) de cette « fin de cycle ». On nous dit que notre ADN va évoluer sous l’effet des rayons cosmiques en provenance du centre de la galaxie. On nous assure qu’il y aura une évolution de la conscience humaine et que celle-ci atteindra les hauts sommets galactiques. Télépathie, télékinésie et téléportation à volonté feront partie de notre quotidien comme voir et entendre. Etc., etc. En quelque sorte, on nous promet le Nirvana, l’Extase Cosmique, l’Évolution Spirituelle en un claquement de doigts, comme par magie. Et en plus, nous n’aurons rien à faire car c’est la nature qui suivra son cours, tout simplement.

N’est-ce pas merveilleux?

Tout cela est alléchant, très alléchant, mais aussi très pernicieux car il n’y a plus qu’à attendre patiemment le moment magique et, comme par enchantement, nous deviendrons soudainement des êtres éveillés et conscients.

Technique de marketing à la « Nouvel Âge ».

Comme le dit l’adage anglais : There are no free lunches in the universe. If you think there are, then you are lunch (Il n’y a pas de repas gratuit dans l’univers. Si vous croyez qu’il y en a, c’est que vous êtes le repas). En effet, lorsque le poisson happe le gros ver de terre bien dodu qui est « gratuitement » mis à sa disposition, il termine sa vie en sushi au restaurant du coin. Ainsi en va-t-il de ces gens au fort « égo spirituel » – les élus parmi les endormis – qui clament haut et fort leur future ascension sans aucune considération pour le reste des simples mortels. Belle mentalité pour de futurs « ascensionnés »!

Pourtant il est évident que ne devient pas peintre celui qui rêve de l’être, mais bien celui qui trouve le courage d’investir temps et énergie à la tâche. Beaucoup de gâchis seront créés avant que le premier vrai tableau ne soit réalisé.

C’est pourquoi, à mon humble avis, je pense qu’en 2012 comme en 2013, seront conscients ceux qui auront développé la conscience en eux. En 2012 comme en 2050, seront éveillés ceux qui auront marché sur le chemin de la connaissance de soi. En 2012 comme en 2099, seront évolués ceux qui se seront donné la peine de faire des exercices pratiques ayant pour but l’évolution du corps, de l’esprit et de l’âme. En 2012 comme en 2134, ascensionneront ceux qui auront monté l’escalier de la réalisation intérieure, une marche à la fois.

L’ »ascension » n’a pas de date. Bouddha, Jésus et tous les autres êtres éveillés de ce bas monde n’ont pas attendu 2012!

Sans réfuter l’idée que 2012 puisse être une « rare opportunité » d’évolution pour l’humanité (nombre d’ « écrits saints », de prophéties et de données dans divers domaines semblent indiquer cette date comme étant particulière), il demeure une certitude : si nous n’apprenons pas à nager avant que le déluge arrive, nous nous noierons à coup sûr le moment venu. Donc, si 2012 est un vortex ascensionnel qui permet réellement le passage à une dimension ou une densité supérieure, « ascensionneront » seulement ceux qui seront prêts à le faire. Et seront prêts à le faire ceux qui s’y seront préparés.

Il est donc de mise, à mon humble avis, de travailler à élargir notre conscience, et ce, dès maintenant plutôt que d’attendre nonchalamment et paresseusement qu’on nous serve l’ »ascension » sur un plateau d’argent. Car, tenons-nous-le pour dit, tous nos idéaux si chers de Paix et d’Amour ne se réaliseront certainement pas par miracle lors d’un alignement galactique quelconque. C’est en puisant au plus profond de nous-mêmes et en travaillant sans relâche à rectifier notre mécanique que nous y parviendrons.

En somme, évitons de tomber dans le panneau d’un marketing « à la Nouvel Âge » qui nous offre, en 2012, une ascension instantanée pour tous. Voyons-y, tout au plus, une occasion particulière à laquelle se préparer.

Cela dit, nous aurons sûrement la chance d’en reparler en 2013  😉

Partager cet article :