Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 29 Août, 2011 dans Inexpliqué

Que s’est-il passé en Oural le 4 Mai 2011?

(Source : Le Passeur via Area51)

Parmi les observations qui valent le détour et sont soigneusement tues par nos chers grands médias, en voici une à rapprocher d’une déclaration du monde scientifique russe, toute fraîche et plutôt étonnante.

Pour commencer, selon entre autres la télévision américaine RT News, un étrange phénomène s’est produit le 4 Mai dernier à Ekaterinburg, la plus grande ville dans les montagnes de l’Oural en Russie, phénomène qui n’est pas sans rappeler la magnifique spirale bleue apparue dans le ciel norvégien le 9 Décembre 2009, toujours sans explication à ce jour.

Force est de constater que l’on trouve de nombreux films différents sur le web de ce mystérieux phénomène lumineux. Par exemple :

 

Quelques médias traditionnels occidentaux ont évoqué la chose en évoquant une fusée Soyouz transportant un satellite russe de télécommunications militaires qui aurait été abattue. Un satellite Meridian 4 aurait bien été propulsé depuis Plesetsk dans le nord de la Russie, tout près de la Finlande, visant une orbite en zone polaire, mais à près de 2.500 km de Ekaterinburg, qui elle, se trouve beaucoup plus au Sud, donc dans la direction opposée. Etant donné l’orbite visée par le satellite et la position de la ville, ça ne semble pas plus tenir debout que l’évocation d’un missile abattu en Norvège en 2009, explication d’ailleurs bien vite abandonnée à l’époque.

Faut-il en tout cas voir un lien avec l’information suivante ? Je vous en laisse juge : les scientifiques russes auraient déclarés être « en état de choc » aujourd’hui, après avoir examiné un rapport établi par l’Agence spatiale fédérale (FKA / RKA) qui révèle que le « tissu » de notre Terre – « vortex espace-temps » – s’est « déchiré » la semaine dernière à Ekaterinburg…

Pour ceux qui pensent qu’on parle de science-fiction, l’existence d’un vortex d’espace-temps autour de notre planète a d’abord été avancée par Albert Einstein en son temps, et a récemment été confirmée par des scientifiques travaillant aux États-Unis depuis 1963 sur le plus long projet en cours dans l’histoire de la NASA, appelé le Gravity Probe B. Ainsi, selon le physicien Francis Everitt, principal investigateur de la mission GP-B, « l’espace-temps autour de la Terre semble être déformé comme la relativité générale l’a prédit. » Il y a donc bien un vortex. (GP-B a terminé ses opérations de collecte de données en décembre 2010 et les résultats ont été publiés dans le journal Physical Review Letters).

Une annonce à rapprocher de ce que nous ont transmis avec leurs mots les anciens de plusieurs cultures sur la présence d’une déformation anormale des dimensions de l’espace et du temps, voulue il y a fort longtemps par certains êtres étrangers à la Terre, qui aurait formé de toutes pièces la matrice qui a piégé l’humanité dans son évolution. Rappelons que les mêmes anciens nous ont également prédit sa dissolution dans les temps que nous vivons aujourd’hui.

Partager cet article :