Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 5 Mar, 2014 dans Inexpliqué

États-Unis : les mystérieuses pierres de la Vallée de la mort

(Source : Le Veilleur)

pierres_vallee_de_la_mort

Mystérieuses pierres dans la Vallée de la mort (Death Valley), elles se déplacent mystérieusement, laissant des traces dans le sable derrière elles.

Une visite insolite dans la Death Valley est celle de Racetrack playa, situé à l’ouest du parc. Racetrack Playa est un lac asséché de manière saisonnière situé au nord des Panamint Mountains dans le Parc national de la vallée de la mort, Californie, (États-Unis). Cet endroit est connu pour ses rochers mobiles qui se déplacent à sa surface pour des raisons encore mystérieuses.

Dans le lit asséché du lac, des roches se déplacent mystérieusement, laissant des traces dans le sable derrière elles. Les blocs de pierre se détachent du flanc de colline puis roulent en contre-bas. Alors commence une course mystérieuse, sur un sol définitivement plat.

L’hypothèse émise par des physiciens lors d’une étude sur site en 1995 serait que ces rochers sont poussés par le vent (des pointes à 145 Km/h ont été enregistrées en hiver) associé à la quasi absence de couches limites (inférieures à 5cm) du fait de l’absence de végétation et de relief. Ce phénomène n’a encore pas trouvé d’explications scientifiques… Et pour cause, personne n’a encore jamais vu les roches bouger !

Le phénomène est connu depuis plus d’un siècle, mais malgré plusieurs campagnes de recherches scientifiques, il n’a pas encore été expliqué. Le désert est si hostile qu’on ne peut y rester très longtemps, ce qui fait que jusqu’ici, personne n’a jamais observé le déplacement des rochers…

Sur une plaine de sable et de boue séchée, des pierres se déplacent, laissant les traces de leurs avancées sur des centaines de mètres. Il n’y a pas de pente et les blocs de roche ne sont pas ronds, il pèsent jusqu’à 50 kg. Parfois ils changent de direction, leurs trajectoires se croisent… Personne n’a jamais vu les pierres bouger et leur course est un mystère. Tremblement de terre, force magnétique mystérieuse, vent exceptionnel ? les spécialistes ont longtemps été intrigués sans pouvoir apporter d’explication à ce phénomène quasi unique au monde.

Les hypothèses les plus fantaisistes n’ont pas manqué : magnétisme, sorcellerie, OVNIs. Quant aux études les plus récentes, réalisées à l’aide du GPS (système de positionnement par satellite), elles ont seulement donné des indices. Par exemple, on a pu démontrer qu’il existe une corrélation entre la direction des vents dominants et le sens général du déplacement des rochers. Mais les vents, bien que parfois très violents en cet endroit (160 km/h), ne peuvent pas pousser des pierres aussi lourdes sur terrain sec.

Les scientifiques n’ont pas non plus réussi à expliquer pourquoi des pierres similaires et voisines ne se déplacent pas au même moment et en suivant le même chemin. Une des hypothèses les plus sérieuses, formulée par Paula Messina, de l’université de New York (en 1997-98), évoque la formation de mini-tornades formées par les 2 courants d’air arrivant du sud du lac. Ces mini-tornades expliqueraient en partie les mouvements chaotiques et localisés des pierres sur le lac rendu glissant par la pluie et les sources. De plus, un tourbillon fait augmenter localement la pression atmosphérique, ce qui accroît la force de poussée du vent.

Une des possibles raisons du déplacement des pierres : l’inondation du Racetrack. Mais, encore une fois, on ne voit pas les pierres bouger ! Le mystère des « pierres qui bougent » a encore de beaux jours devant lui, sous le soleil de Death Valley.

Partager cet article :