La première greffe de tête réussie avait été réalisée sur un singe il y a plus de 40 ans. L’essai s’était soldé par la mort de l’animal au bout de quelques jours.