Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Pages Menu
Menu

Publié le 18 Sep, 2011 dans Divers

Obama et le psaume 46, alignement d’Elenin et relocalisation de 10,000 employés de la NASA : quand les yeux se tournent vers Denver

(Source : Les chroniques de Rorschach)

Commentaire :
Bien qu’on puisse me considérer comme « conspirationniste », je ne suis pas fan des conspirations sans fondements, des prédictions à la volée et du sensationnalisme apocalyptique. Par contre, certains faits sont des faits et tenter d’y tisser des liens est un exercice qui demande beaucoup de discernement. C’est un art et on ne devient pas peintre du jour au lendemain. L’article qui suit en est un qui se respecte en ce domaine.

Tout d’abord, à l’attention de ceux qui prendraient le train en route, voici un petit récapitulatif des données qui sont en notre possession.

Une comète s’approche de nous avec pas mal de coïncidences dans son sillage, elle a été au plus prés du soleil le jour du 11 septembre, son passage coïncide avec l’un des calendrier maya, lorsqu’elle est alignée avec notre planète, de gros séismes surviennent, le dernier en date étant celui du 11 Mars au Japon, qui fut l’un des plus puissants de ce siècle.

En général, c’est à ce moment que les sceptiques décrochent car ils n’arrivent pas à concevoir qu’une comète de quelques kilomètres puisse avoir une quelconque influence sur notre planète.

Et c’est tout à fait normal puisque  la science officielle n’admet pas que des échanges énergétiques puissent se produire entre les astres, de ce point de vue, il y a juste la matière, le vide et la force de gravité dont la nature est indéfinissable.

Ils ne connaissent pas la notion d’Ether qui correspond au milieu de propagation de ces énergies astrales, pour eux c’est juste un produit chimique. De leur point de vue, il va de soi qu’Einstein était un grand homme alors que Tesla n’était qu’un petit inventeur.

S’ils avaient un minimum d’instruction, il sauraient que les comètes sont chargées électriquement (la nature de l’électricité est également indéfinissable), et que lorsqu’elles plongent sur le soleil, cela crée de gigantesques éruptions.

La dernière en date a eu lieu juste avant le périhélion d’Elenin, à ce moment là, le réseau électrique californien fut saturé privant 5 millions de personnes d’electricité ( ce fut également une grosse éruption solaire qui fragmenta la cométe début septembre ).

Beaucoup de doutes subsistent quand à la véritable nature d’Elenin, est ce une banale comète qui se serait désintégrée ou annonce t’elle un objet plus massif dans son sillage ?

Quoiqu’il en soit le fait demeure qu’à chaque alignement, des séismes de grosse magnitude se produisent, le prochain alignement ayant lieu du 26 au 28 septembre prochain, on attendait avec impatience des signes d’anxiété de la part de nos dirigeants.

Ce fut Obama qui ouvris le bal, il y a quelques jours, on annonçait qu’il avait prévu de se rendre à Denver le 27 septembre, or l’aeroport de Denver est réputé pour être un endroit abritant une ville souterraine.

D’ailleurs,  la chaîne des rocheuses située non loin de là est le meilleur emplacement pour qu’un embryon de gouvernement puisse survivre à un big one ainsi qu’à un mega tsunami engendré par une éruption volcanique aux îles Canaries, ce n’est pas pour rien que le NORAD y a construit la base de cheyenne mountains.

Maintenant, je rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas que si un pan du volcan de La Palma s’effondrait, un tsunami géant viendrait frapper la côte Est des états unis quelques heures plus tard.

Et le 11 septembre dernier, de quoi parlait justement Obama ?

De montagnes s’éffondrant et basculant dans la mer !

 

Dieu est pour nous un rempart, il est un refuge, un secours toujours offert lorsque survient la détresse.
Aussi, nous ne craignons rien quand la terre est secouée,
quand les montagnes s’effondrent, basculant au fond des mers,
quand, grondants et bouillonnants, les flots des mers se soulèvent et ébranlent les montagnes.

– Psaume 46

Ces versets n’ont rien à voir avec le 11 Septembre, cela s’apparente plus à un message d’avertissement à l’attention des initiés, Obama avertit ses copains illuministes avant de se mettre lui même à l’abri.

Et comme décidément, le hasard fait bien les choses, il ne sera pas tout seul à ce moment là puisqu’une partie du staff de la NASA, des universitaires, des chercheurs et des PDG de firmes high tech seront présents à l’occasion d’une convention internationnale sur l’ISS.

En plus de ça, on vient d’apprendre que la NASA prévoit de transférer 10 000 employés dans la ville de Loveland, non loin de Denver, l’info date du mois d’avril dernier.

Donc je récapitule, d’après les informations que nous avons en notre possession, Le 27 septembre prochain, Obama qui parle de « montagnes basculant dans la mer et de refuge » sera loin de la côte Est, de la faille de San Andreas et de New Madrid, mais à proximité d’une ville souterraine bâtie sous les rocheuses en présence de 500 homme d’affaires, de politiciens, de quelques centaines d’employés de la NASA qui sont venus assister à une convention tandis que 10 000 autres employés se préparent à emménager non loin de là, ça tombe bien ! les travaux devaient justement finir au mois de Septembre.

Est ce vraiment un hasard si un panel des gens les plus qualifiés des USA se retrouvent au même endroit au  moment même où un objet céleste fait planer le danger sur leur nation ?

Faut vraiment être naïf pour le croire. Pour ma part, je ne dis pas que le 27 Septembre prochain, les USA seront obligatoirement frappés par une catastrophe sans précédent, je dit seulement que le risque existe, qu’il est loin d’être négligeable et que les autorités américaines se préparent en conséquence.
En attendant d’en savoir plus…

 

PS : Il y a quelques semaines, l’administrateur de la NASA Charles F. Bolden expliquait à ses employés pourquoi il est important de préparer aux situations d’urgence :