Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 13 Sep, 2011 dans Vie

Étonnant spectacle de la nature dont nous pourrions tirer leçon

(Source : Youtube /BBC – merci à Evelyne)

Evelyne :

Un spectacle magnifique mais qui ne doit pas cacher la réalité : c’est la survie qui est ici en jeu. En effet, les étourneaux sont des proies de choix pour les faucons pèlerins et les éperviers. La solution, c’est de rechercher la sécurité au milieu des autres, en se regroupant en nuées et en évitant les bords, là où les prédateurs prélèvent de temps en temps une victime.
Chaque membre de la nuée (que les Anglo-Saxons appellent « murmuration ») anticipe le mouvement collectif dans un ensemble parfait. C’est la sécurité par le nombre : aucun d’eux ne veut être le premier à l’extérieur du groupe, aucun d’eux ne veut être le premier à atterrir.

Commentaire :
Entre oiseaux, il y a des proies et des prédateurs. Entre poissons, il y a des proies et des prédateurs. Entre félins, il y a des proies et des prédateurs. Pourquoi serait-ce différent chez les humains? Si nous comparons les éperviers aux humains « humains » et les prédateurs aux « humains » psychopathes, peut-être tirerions-nous une leçon importante de ce spectacle. Le vidéo suivante décrit plus en détails (en anglais) les mécaniques de défense de la masse versus le prédateur.

Partager cet article :