Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 5 Mar, 2013 dans Vie

Égypte : des dizaines de millions de criquets tournoient au dessus du Caire

(Source : Le Parisien via Conscience du peuple)

Des essaims de criquets sont apparus dans la banlieue du Caire ainsi que dans le Sinaï, et pourraient gagner Israël, Gaza ou la Jordanie, ont indiqué lundi les autorités égyptiennes et l’organisation de l’ONU pour l’agriculture et l’alimentation (FAO).

Des dizaines de millions de criquets tournoyant au dessus du Caire, dans un vacarme d’ailes, face à des habitants souvent effrayés. La scène fait immédiatement penser aux dix plaies d’Egypte, ces dix châtiments que, selon le Livre de l’Exode, Dieu inflige à l’Egypte, pour convaincre Pharaon de laisser partir le peuple d’Israël. Elle est survenue dimanche, en banlieue du Caire.


Les criquets migrateurs

Bien qu’impressionnant, le nuage grouillant ne devrait pas causer d’importants dégâts, rassure l’organisation de l’ONU pour l’agriculture et l’alimentation (FAO). L’essaim provient du sud-est désertique de l’Egypte, près de la frontière du Soudan, d’où les criquets migrent vers le nord depuis novembre dernier. Il a survolé les quartiers de l’est du Caire ce dimanche avant de se disperser, amenant les autorités à mettre en place des mesures de surveillance, notamment aux abords de l’aéroport de la capitale égyptienne. Aucune gêne n’a toutefois été signalée pour le trafic aérien.

Peu de risque pour les cultures

«Les criquets volant suivant les vents, cela leur permet de se déplacer vers le nord-est de l’Egypte, le Sinaï et, peut-être, Israël et le sud-ouest de la Jordanie», indique la FAO. Des criquets ont également été signalés près de la ville d’Al-Arich, dans le nord du Sinaï et dans d’autres localités de cette péninsule du nord-est du pays, faisant craindre pour les cultures.

Mais la FAO s’est voulue rassurante, estimant «peu probable que davantage de criquets fassent leur apparition au Caire». D’ailleurs, elle assure que «les menaces concernant le Sinaï, Israël, la Cisjordanie, Gaza et la Jordanie devraient décliner à partir de lundi». Par mesure de précaution, la surveillance du phénomène se poursuit tout de même dans les régions affectées. Pas de huitième plaie donc en vue.

La huitième plaie d’Egypte : les sauterelles
[…] Elles couvrirent la surface de toute la terre et la terre fut dans l’obscurité ; elles dévorèrent toutes les plantes de la terre et tous les fruits des arbres, tout ce que la grêle avait laissé et il ne resta aucune verdure aux arbres ni aux plantes des champs dans tout le pays d’Égypte […]
— Exode 10:13-14,19

Partager cet article :