Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 28 Juil, 2014 dans Trous terrestres

Trois trous terrestres (dolines) « apparaissent » en Sibérie

(Source : Le Soir + Le Soir)

Un mystérieux cratère géant apparaît en Sibérie

L’étrange apparition a réveillé l’intérêt de la communauté scientifique pour cette région.

trou-terrestre-doline-siberie

Atterrissage d’un ovni ? Chute de météore ? Les théories les plus farfelues circulent sur la toile au sujet de cet énorme cratère. Apparu récemment en Sibérie dans la région de Yamal (littéralement « bout du monde »), le gouffre prend place au cœur de la principale zone de production de gaz russe destiné à l’Europe.

Exit les histoires d’ovnis

Les scientifiques avancent que l’apparition inexpliquée serait sans doute due au réchauffement climatique.

Commentaire :

La fonte de glace aurait créé un mélange de gaz, de sel et d’eau qui se serait enflammé et aurait explosé. Ce qui expliquerait l’aspect brûlé des bords du cratère. D’un diamètre de 80 mètres, sa profondeur reste encore inconnue.

Le Siberian Times rapporte que les autorités de Yamal mettent sur pied une expédition. Deux experts du Centre d’étude de l’Arctique et un scientifique de l’Institut Cryosphère russe devraient être dépêchés sur place. Ils doivent prélever des échantillons d’air, d’eau et de sol pour tenter de percer le mystère de l’apparition du cratère.

Compte tenu de la présence de nombreux gazoducs dans cette région, la zone peut être potentiellement dangereuse.

.

Deux nouveaux cratères géants apparaissent en Sibérie

La nouvelle tombe une dizaine de jours après la découverte d’un premier gouffre dans la même région.

179324466_B973238278Z.1_20140728225244_000_GRM2T1L46.1-0

La communauté scientifique est en émoi. Une dizaine de jours après avoir constaté l’apparition d’un mystérieux cratère dans la région de Yamal en Sibérie, deux nouveaux gouffres ont été découverts. L’intrigue autour de leur création est relancée. Météorite, farce, aliens ou cocktail à base de méthane, l’imagination des internautes fonctionne de nouveau à plein régime.

Commentaire :
Dommage que celle desdits scientifiques ne soit pas aussi active.

« Ça ne ressemble pas à l’œuvre d’hommes »

Le premier des deux nouveaux cratères a été découvert près de Bovanenkovo, une zone qui comprend de nombreux gazoducs.

Commentaire :
Foreuse dysfonctionnelle?

L’autre gouffre est apparu dans la région de Yamal (littéralement « bout du monde »), à une centaine de kilomètres du tout premier cratère découvert il y a une dizaine de jours. Selon le Siberian Times , géologistes, écologistes et historiens n’ont pas encore trouvé de consensus sur l’origine des gouffres : «  ça ne ressemble pas à l’œuvre d’hommes mais ça ne ressemble pas non plus à une formation naturelle  ».

Les conséquences du réchauffement climatique

Commentaire :

À l’image du premier cratère, la question de la création de ces gouffres géants devrait vraisemblablement trouver une réponse du côté du réchauffement climatique.

Commentaire :

En grimpant, les températures provoquent la fonte du pergélisol (ou permafrost en anglais) qui libère du gaz, provoquant des explosions. Le permafrost désigne une partie du sol gelé, caractéristique des régions froides, comme la Sibérie. Si cette théorie est pour le moment plébiscitée, la communauté scientifique se refuse toutefois d’établir une conclusion ferme sans une étude plus approfondie.

Comme le souligne Slate.fr , la fonte de cette couche du sol est extrêmement préoccupante. En cause, le gaz libéré par le dégel, le méthane, qui possède un potentiel de réchauffement global 20 fois supérieur à celui du CO2.

Commentaire :
OK, enfonçons le clou une dernière fois : quel réchauffement?

En somme, on assisterait à une sorte de cercle vicieux : le réchauffement climatique provoque le dégel du permafrost qui libère du méthane, qui lui-même participe au réchauffement l’atmosphère en explosant.

Commentaire :
Quelqu’un a parlé de réchauffement?

Partager cet article :