Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Pages Menu
Menu

Publié le 23 Oct, 2011 dans Météo

Un séisme de 7,6 frappe la Nouvelle-Zélande

(Source : Cyberpresse)

PHOTO: ARCHIVES AP

 

Un puissant séisme, d’une magnitude de 7,6, s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi dans l’océan Pacifique, dans la région des îles Kermadec (Nouvelle-Zélande), a annoncé l’institut américain de géophysique USGS.

L’USGS a indiqué que l’épicentre du séisme avait été localisé à 180 kilomètres à l’est de l’île Raoul, à une profondeur d’environ 38 kilomètres.

Les îles Kermadec se trouvent à environ 1200 kilomètres au nord de l’île du Nord, l’une des deux principales îles qui constituent la Nouvelle-Zélande.

Les premières informations ne faisaient pas état de dégâts ou de victimes. Le Centre d’alerte au tsunami du Pacifique, installé à Hawaï, a déclaré qu’il n’y avait pas lieu à la suite de ce séisme de lancer une alerte aux zones côtières.

Le Centre a toutefois indiqué que certaines zones de la région pourraient constater pendant quelques heures de légers changements du niveau de la mer sans effets destructeurs.

Le ministère néo-zélandais de la Défense civile a indiqué qu’il s’était brièvement mobilisé après le séisme, mais avait conclu qu’il n’y avait pas de danger.

«Le Groupe d’experts néo-zélandais sur les tsunamis s’est réuni et il informe qu’il n’y a pas de menace pour la Nouvelle-Zélande à la suite de cet événement», a déclaré le ministère dans un communiqué.

La Coupe du monde de rugby se déroule actuellement en Nouvelle-Zélande. La finale oppose la France à la Nouvelle-Zélande dimanche à Auckland.

La Nouvelle-Zélande se trouve sur la «Ceinture de feu du Pacifique», une zone où l’activité sismique est particulièrement intense, et elle subit fréquemment des tremblements de terre.

La deuxième ville du pays, Christchurch, a été dévastée en février par un séisme de magnitude 6,3 qui a fait 181 morts. De nombreux bâtiments de Christchurch avaient été fragilisés par un précédent tremblement de terre survenu en septembre 2010.