Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 22 Mai, 2013 dans Météo

Planète séismes : France, Algérie, Chili et Russie

(Source : Nature Alerte + Nature AlerteNature AlerteNature Alerte)

 

France : la terre a encore tremblé dans les Hautes-Pyrénées sans dégâts

Les Hautes-Pyrénées ont connu dans la nuit de samedi à dimanche un deuxième séisme modéré en une semaine, qui semble n’avoir fait aucun dégât, selon les informations du Bureau central sismologique français (BCSF), des pompiers et des gendarmes du département.

Le BCSF a fait état dans un communiqué dimanche d’un séisme de magnitude 3,8 sur l’échelle ouverte de Richter survenu à 00h48 à 3 kilomètres au nord d’Argelès-Gazost, non loin de Lourdes.
Un séisme similaire de magnitude 4 était survenu pratiquement au même endroit lundi après-midi.

Selon une centaine de témoignages recueillis par le BCSF sur son site (www.franceseisme.fr) depuis la secousse, celle-ci a été ressentie comme faible ou très faible dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres autour de l’épicentre.

Les pompiers comme les gendarmes du département n’ont reçu aucun appel à l’aide ou même signalement en relation avec le séisme.

Les Hautes-Pyrénées sont, avec les départements des Alpes, les zones de France métropolitaine où l’activité sismique est la plus forte.

Le BCSF, dont le siège est à Strasbourg, s’appuie sur deux réseaux de surveillance sismique en France et est chargé de diffuser l’information sur les séismes tout en évaluant la sévérité des secousses au sol.

 

Algérie : cinq blessés lors d’un séisme de magnitude 5,5 à l’est d’Alger

Cinq personnes ont été admises au bloc opératoire de l’hôpital Khellil-Amrane, pour y subir des opérations chirurgicales suite au séisme qui a secoué, dimanche, Béjaïa et sa région. «Il n’y a pas de cas grave, les victimes souffrent principalement de polytraumatismes», a-t-on appris de sources médicales, qui n’ont toutefois pas précisé la nature des blessures subies. Parmi les victimes, figurent deux ouvriers, tombés d’un échafaudage au moment de la secousse.

Une troisième, prise de panique, a sauté de la fenêtre du premier étage d’une habitation à Ibourassène, à 7 km à l’ouest de Béjaïa, selon la Gendarmerie nationale. La secousse, qui a été de courte durée mais forte, a provoqué des chocs émotionnels.

Quelques âmes sensibles, notamment des femmes, se sont complètement effondrées en pleurs. En milieu d’après-midi de dimanche, les opérations de prospection engagées pour évaluer les dégâts ne faisaient cas d’aucun dégât majeur, à l’exception de fissurations et de fragilisation de quelques structures d’habitations.

La panique qui a suivi le séisme a donné lieu par ailleurs à une perturbation momentanée du réseau téléphonique, qui a eu à souffrir surtout de la congestion des lignes. «Il n’y a pas eu de rupture, mais une congestion de réseau, fortement sollicité», a relevé le directeur de wilaya d’Algérie Télécom.

La secousse, d’une magnitude de 5,5 sur l’échelle ouverte de Richter, survenue en mer à 20 km au nord-est de Béjaïa, a été ressentie jusque dans les wilayas limitrophes, notamment Tizi-Ouzou et Jijel. Elle intervient 6 mois après un tremblement analogue, ayant le même épicentre, qui n’avait fait ni dégâts ni blessés graves.

 

Chili : séisme de magnitude 6,8 au large des côtes

Un séisme de magnitude 6,8 s’est produit lundi au large du Chili, a annoncé l’Institut de géophysique américain (USGS).

Le séisme s’est produit Lundi à 09h49 GMT, à environ 10 kilomètres de profondeur, ce qui est considéré comme peu profond, et son épicentre était situé à 1.540 km au sud-sud-ouest de Santiago.

Le centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique, situé à Hawaï, a précisé quant à lui que les données historiques montraient qu’il n’y avait pas de danger de grand tsunami dans cette région, mais il n’exclut pas de petits tsunamis locaux.

En février 2010, un séisme de magnitude 8,8 dans le centre du Chili et le tsunami qui avait suivi avaient tué plus de 500 personnes et fait 30 milliards de dollars (environ 23 millions d’euros) de dégâts.

Le Chili est situé sur ce que les géologues appellent la ceinture de feu du Pacifique, où l’activité sismique est particulièrement intense.

En mai 2012, environ un demi-million de personnes avaient participé, dans la région côtière de Valparaiso, à des exercices de réaction aux tremblements de terre et aux tsunamis.

 

Russie : séisme de magnitude 6 au large du Kamchatka

Un violent séisme de magnitude 6 a secoué tôt mardi la péninsule du Kamchatka, a annoncé l’Institut de géophysique américain (USGS).

Le séisme s’est produit à 01H55 (GMT) à une profondeur de 33 km et à 136 kilomètres à l’est sud-est de la ville russe de Petropavlovsk-Kamchatsky, selon l’USGS, qui estime que des victimes et des dégâts sont peu probables.
La péninsule du Kamtchatka est le point de rencontre entre les plaques tectoniques du Pacifique et nord-américaine, faisant de la région l’une des zones sismiques les plus actives de la planète.

Partager cet article :