Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 17 Avr, 2014 dans Météo

Planète inondations : Québec, Réunion, Nigéria, États-Unis et Argentine

(Sources : Diverses – Les titres sont les liens)

Commentaire :
Pourquoi constamment des articles intitulés Planète inondations? Parce que :

…certains scientifiques ont fait remarquer que pour que de telles masses de glaces se forment à la surface du globe [dernier âge glaciaire], il a fallu une augmentation considérable des précipitations. (source)

Pour qui a des yeux pour voir…

Québec : Inondation en Beauce-Nord

La pluie et le froid des dernières heures a donné une immense férocité à la rivière Chaudière à travers toute la région.

Capture d’écran 2014-04-17 à 13.52.08

D’abord, soulignons qu’à cause des inondations, toutes les écoles primaires de Sainte-Marie, Scott, Saint-Joseph et Vallée-Jonction ont été fermées pour la journée, de même que l’École secondaire Veilleux de Saint-Joseph.

De plus, à l’heure où ces lignes sont écrites, la rivière Chaudière a atteint une hauteur de 147.144 m à Sainte-Marie (tendance à la baisse), 150,310 m à Saint-Joseph (à la hausse), 144,580 m à Scott (à la hausse), 149,360 m à Vallée-Jonction (à la baisse), et 151,520 m à Beauceville (à la hausse).

À ceux qui se rappellent les inondations de 1991, la rivière avait alors atteint 147,6 à Sainte-Marie.

D’autre part, Mme Louise, une résidente de la route Carter, a affirmé n’avoir rien vu de tel depuis son arrivée à Sainte-Marie, il y a 55 ans.

Naturellement, Édition Beauce tâchera d’en savoir davantage au cours des prochaines heures.

Capture d’écran 2014-04-17 à 13.51.54

.

Québec : inondation à Saint-Raymond – « du jamais vu »

Je n’ai jamais vu l’eau si haute que ça! […] Ce que la Ville peut faire pour empêcher tout risque d’inondation dans l’avenir? Prier, peut-être…

S’il a rappelé en point de presse que les changements climatiques étaient susceptibles de générer une augmentation des crues subites de la rivière Sainte-Anne, quoi que fasse la Ville, le maire de Saint-Raymond, Daniel Dion, a tout de même voulu se faire rassurant concernant l’inondation survenue mardi soir.

La rivère en baisse de 20 mètres cubes par seconde au cours de la journée de mercredi, les autorités prévoient que le débit de la Sainte-Anne, qui a atteint un sommet de 672 mètres cubes au plus fort du coup d’eau, devrait se situer autour de 100 mètres cubes cet avant-midi. En soirée, deux embâcles subsistaient malgré tout toujours à proximité du village.

841675-quatre-residences-pour-personnes-ageesLes occupants de quatre résidences pour aînés et ceux d’une cinquantaine de maisons ont donc été contraints de passer une deuxième nuit à l’extérieur de leur domicile. Au total, le débordement du cours d’eau aura forcé l’évacuation de 300 personnes. Le maire confirme aussi qu’un nombre indéterminé de résidents ont choisi de garder le phare.

«Actuellement, parmi les évacués, il ne reste que quatre personnes qui n’ont pas été relocalisées chez des membres de la famille ou des amis, ou encore à l’hôtel», a indiqué le premier magistrat de la ville, qui a par ailleurs invité les gens à ne pas se rendre inutilement au centre-ville.

Le pont de la route 367 demeure ouvert pour les urgences et les piétons, mais fermé à la circulation automobile tant qu’il n’aura pas fait l’objet d’une inspection par le ministère des Transports. La chaussée a également été endommagée par endroits, et les élèves des différentes écoles sont restés à la maison.

842049-total-debordement-riviere-sainte-anneTout perdu

Installés dans leur nouvel appartement depuis deux mois à peine, Richard Paquet et Hélène Kirouac ont tout perdu quand la Sainte-Anne s’est invitée chez eux mardi soir.

«L’eau est montée jusqu’à deux pieds du plafond. Ma femme Hélène était à l’intérieur du logement et moi, dans la rue avec tout le monde. Quand l’eau a pénétré, je suis rentré et très rapidement, nous en avons eu jusqu’au-dessus de la taille», raconte le sinistré, qui ne détient aucune assurance pour ses biens.

.

Réunion : orages diluviens – 426 mm en 24h

20140415_081905_METEO_Paris_REDe violents orages durables se sont produits ces dernières heures dans la partie sud-est de l’île de la Réunion dans l’Océan Indien. Il est tombé plus de 400 mm d’eau en moins de 24 heures, avec pour conséquence des inondations éclaires ayant détruites plusieurs portions de route. 

Les orages se sont déclenchés durant la fin du week-end, dans la soirée de dimanche, et ne se sont calmés que durant la nuit dernière. C’est donc plus de 24 heures de pluies orageuses que vient de subir le sud-est de l’île de la Réunion au pied du Piton de la fournaise, dans la région de Saint-Philippe.

La Réunion, et surtout cette partie de l’île est habituée à recevoir de forts cumuls de pluie, puisque l’île détient plusieurs records mondiaux de précipitation, mais ces records ont souvent eu lieu lors du passage de cyclone (Gamède notamment en 2007). Cette fois-ci les cumuls très importants ont eu lieu dans un contexte non cyclonique ce qui rend les lames d’eau enregistrées encore plus remarquables.

426 mm en 24 heures 

A la station du Baril, sur les hauteurs de la ville de Saint-Philippe, il est tombé 426 mm en 24h, dont plus du tiers en moins de 3 heures, ce qui montre l’intensité qu’ont pu avoir ces fortes pluies. Dans le reste de la partie Est et Sud de l’île, les cumuls ont étés moins importants mais remarquables, avec par exemple 185 mm à Cilaos (relief du centre de l’île) ou encore 63 mm en 24 à Saint-Benoit (est de l’île).

En revanche, sur l’ouest et le nord de l’île, les pluies ne sont quasiment pas tombées, avec des cumuls inférieurs à 10 mm, que ce soit à Saint-Pierre (sud-ouest), Saint-Paul (ouest) ou Saint-Denis (nord). Le relief de l’île a en effet joué le rôle de barrière aux perturbations orageuses en provenance de l’est (vent d’Alizé).

Dégâts matériels 

Les dégâts matériels issues des crues éclairs engendrées par les fortes pluies ont étés relativement restreints. Le plan ORSEC a tout de même été mis en place par la mairie de Saint-Philippe, en raison d’inondations à la fois sur les habitations et sur les cultures. De plus, certaines routes ont été coupées (emportées par les flots). A noter que les écoles ont été fermées alors que plusieurs centres d’hébergement ont été mis en place pour les habitants pris au piège. Ce matin, les pluies s’estompent, permettant un rapide retour à la normale.

.

Nigéria : un épisode de fortes pluies cause des inondations – 3 morts

Des inondations ont fait 3 morts dans l’Etat de Kwara dans le centre du Nigéria. Une vingtaine de véhicules ont été emportés dans le secteur de la ville de Llorin.

Les victimes dont font partie 2 enfants ont péri emporté par les eaux de ruissellement suite à un épisode de pluies diluviennes . Quelques habitations et des commerces ont également été sinistrés.

.

États-Unis : pluies, inondations, et tornades dans le sud-est – 7 blessés

Le sud-est des États-Unis a été touché par de fortes pluies qui ont provoqué des inondations dans certaines parties de l’Alabama, de la Géorgie, du Mississippi et de la Floride.

Capture d’écran 2014-04-17 à 14.16.20

Parmi les villes les plus touchées, la ville de Birmingham (Alabama) oú la plupart des rues ont été inondées.

Plusieurs tornades ont été observées dans le Mississippi. Une personne a été blessée, et plusieurs maisons ont été détruites dans le comté de Covington.

En tout, 7 personnes ont été blessées.

Le système de basse pression se déplace vers le nord du pays.
Le mauvais temps est attendu dans la zone qui comprend les États de New York, New Jersey, Pennsylvanie, le Maryland, le Delaware, la Virginie et la Virginie-Occidentale.

.

Argentine – Près de 2 700 évacués face aux pluies diluviennes et inondations

Les Argentins n’avaient pas vu de telles intempéries depuis quarante ans dans la province de Neuquen dans l’ouest de leur pays. C’est la province la plus touchée par les pluies diluviennes et les inondations qui frappent une grande partie de l’Argentine ces derniers jours.

10253996_865072493519804_78049

Près de 2700 évacués ont du abandonner leurs domiciles. Toujours à Neuquen , les écoles et les services publics ont été fermés. Au cours des cinq derniers jours il est tombé 195 mm d’eau à Neuquen, alors que la moyenne est de 15,7 pour avril.

Selon des médias argentins, la capitale Buenos Aires et sa province n’ont pas été épargnées par un intense orage cette nuit et il est tombé 34 millimètres de pluie en une heure. Selon les services météorologiques, il est tombé 200 à 300 mm de pluie dans les départements de San Cristobal de Las Colonias, Castellanos, Saint-Jérôme et Saint-Jus.

Les intempéries sont fréquentes en Argentine en ce début d’automne austral. L’an dernier en avril également, des inondations avaient surpris les habitants de la Plata, près de Buenos Aires, faisant plus de 80 morts. « Le changement climatique accentue l’intensité » de ces fortes pluies saisonnières, a souligné la station météorologique de Santiago del Estero.

Partager cet article :