Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 28 Déc, 2012 dans Météo

Planète inondations : Philippines, France, Royaume-Uni, Indonésie

(Source : CatNat + Nature Alerte + La chaîne météo + CatNat)

Philippines : tempête tropicale (Wukong) pour le Sud 

Les autorités philippines ont déclenché l’alerte aux inondations et glissements de terrain dans le centre et le sud du pays en raison de l’approche de la tempête tropicale Wukong.

Selon le service météorologique national dans la nuit de mardi à mercredi la tempête frappera l’île de Samar, notamment les régions déjà ravagées par le typhon Bopha.

Bopha qui s’était abattu sur les Philippines le 4 décembre a emporté plus de 1 000 vies.

 

 

France – Inondations dans le Nord-Pas-de-Calais : cours d’eau saturés et routes coupées

Vigicrues Joint vers 17h hier, l’organisme d’État se veut plus optimiste.

« Il est possible qu’il pleuve encore par endroits, mais de meilleures nouvelles arrivent du ciel. Une accalmie est prévue ce jeudi soir et dans la journée de vendredi, ce qui pourrait permettre aux niveaux de redescendre plus franchement ».

Depuis hier matin, plusieurs cours d’eau sont classés en vigilance jaune : « Risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées. »

Vigicrues précise également que « jeudi matin, les niveaux étaient en train ou allaient redescendre sur l’amont des bassins en attendant le passage d’une traîne active avec des averses parfois soutenues, voire orageuses à la mi-journée dont les zones les plus actives se situeraient encore sur les secteurs de la Liane-Hem-Aa-Lys Amont et

Plaine de la Lys.  Le service de prévention des crues alerte : « De nouvelles réactions pourraient à nouveau se produire. Près de Merville, la Lys augmente d’un centimètre toutes les heures et demi
Douze rues sont touchées et trois maisons inondées (rue Reigner-Leclerc, rue du Paradis, rue Cornet-Malo). Mais la ville prévient que ce bilan peut « évoluer de minute en minute ». Une réunion de crise s’est tenue en mairie pour faire le point. Il a été décidé d’avertir tous les habitants de Caudescure, des secteurs déjà touchés en mars et des secteurs considerés à risque, par téléphone.

La police municipale, les pompiers et le personnel municipal vont également faire du porte à porte pour informer les habitants, et leur proposer des parpaings et des réserves de nouritures. « On
s’attend à ce que l’eau continue de monter jusqu’à demain midi, mais ça dépendra de la météo », dit-on en mairie.

Le hameau de la Caudescure, près de Merville, commencait à être coupé du monde. Les rues des Pacavas et de Cappel-Boom, inondées, ont été fermées à la circulation. L’accés par la rue de Caudescure, au sud, le sera sans doute prochainement face à la montée rapide des eaux.

La Lys atteint actuellement 2,55 mètres, et augmente d’un centimètre toutes les heures et demi. En mars, lorsque le hameau avait été isolé plusieurs jours, la Lys avait atteint 1,82 mètres.

« Si on a quelques heures de répit entre deux averses, ça pourra descendre. Mais comme il pleut sans discontinuer, on risque bien d’être isolés 48 h comme en mars », craint Anne, une habitante du hameau. En cas d’isolement, les pompiers achemineront des vivres et de l’eau aux habitants bloqués.

La mairie de Merville appelle à la vigilance, via son site Internet, concernant les risques d’inondations. Trois maisons sont inondées et onze routes fermées à la circulation à Merville.  Une astreinte mairie a été mise en place, « pour toute difficulté » : 06 07 52 52 24.

Dans l’Audomarois, des cours d’eau surveillés de près Sur l’Aa, le syndicat de gestion se disait très inquiet mercredi soir. « Si nous avons 48 h d’accalmie, on passera », espère le président Christian Denis, qui reste en alerte.Ces derniers jours, les dégâts se sont limités à des routes, des caves et des jardins inondés. Les maisons auraient été épargnées. La Lys est sortie de son lit également, envahissant par exemple à Delettes, une poignée de rues. L’eau s’est évacuée mercredi matin.Dans le Montreuillois, une quarantaine d’interventions des pompiers

Les inondations ont repris de plus belle dans le Montreuillois. Ce jeudi, vers 17h30, les sapeurs-pompiers des six casernes du secteur avaient effectué 45 interventions liées aux intempéries, essentiellement pour pomper des caves et des garages inondés.

Les cours d’eau comme la Canche et la Course sont saturés dans le secteur de Montreuil. Une maison où l’eau commençait à s’infiltrer a été évacuée par le couple de propriétaires en début d’après-midi à Attin. Ce jeudi soir, plusieurs routes secondaires restent fermées à la circulation.

 

Royaume-Uni : les Îles Britanniques sous les eaux et le vent

Depuis le début de l’hiver, c’est un défilé incessant de perturbations que connaissent ces îles. Le courant-jet (fort vent d’altitude) se maintient sur le Royaume-Uni, d’où les très mauvaises conditions actuelles et à venir.

Ce courant-jet très dynamique est à l’origine de fortes dépression qui frappent cette région d’Europe. Le pluies sont très fréquentes avec de graves inondations qui affectent essentiellement l’Ecosse, le Pays de Galles et la Cornouaille.

Nouvelle tempête ce week-end, rafales supérieures à 150 km/h sur les Highlands

Et la situation est loin de s’arranger avec une dépression très creuse (935-940 hPa) qui circule de l’Islande vers l’Ecosse puis la Scandinavie ce week-end ; elle s’accompagnera de rafales de vent tempétueuses, avec une alerte rouge en cours concernant le nord de l’Irlande (Ulster) où on attend des rafales de près de 150 km/h près des caps et côtes exposés. Dans les montagnes écossaises (Highlands), les rafales de vent les plus fortes pourront dépasser les 170 km/h en milieu de journée de samedi.

Combinées à ces vents tempétueux, la mer deviendra grosse au large avec des creux qui pourront avoisiner les 7 à 8 mètres…

Enfin, les pluies resteront d’actualité ; on attend de 10 à 100 mm de pluies supplémentaires d’ici dimanche soir, ce qui n’est pas une bonne nouvelle d’autant que des inondations sont en cours.

Indonésie : glissements de terrain et inondations dans la province de Sumatra Occidental

Trois personnes ont péri dans un glissement de terrain dans la province de Sumatra occidental, ont annoncé les autorités indonésiennes, alors que plusieurs régions du pays sont actuellement touchées par des inondations en raison des pluies abondantes de ces derniers jours.

Le glissement de terrain, qui a été provoqué par les fortes précipitations, s’est produit tôt dans le département de Solok Selatan, a fait savoir le porte-parole de l’Agence nationale de prévention et de gestion des catastrophes.

Une maison a été ensevelie et trois personnes qui se trouvaient à l’intérieur sont mortes.

Par ailleurs, dans le département de Dompu, situé dans la province de Tenggara Nusa occidental, des centaines de maisons ont été inondées en raison des fortes pluiesi, et au moins 2 085 personnes se préparaient à se réfugier dans des abris.

Les inondations et les glissements de terrain sont fréquents pendant la saison des pluies en Indonésie.

Partager cet article :