Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 5 Avr, 2015 dans Météo

Planète inondations : Corse, Chili, Mexique, Inde et Pérou

(Source : Diverses, les titres sont les liens)

Commentaire :
Pourquoi une série d’articles intitulés Planète inondations? Parce que :

…certains scientifiques ont fait remarquer que pour que de telles masses de glaces se forment à la surface du globe [dernier âge glaciaire], il a fallu une augmentation considérable des précipitations. (source)

Pour qui a des yeux pour voir…

Inondations en Corse: 2 morts, 1 disparu

Capture d’écran 2015-04-05 à 17.23.40

[17 mars] Les fortes pluies qui se sont abattues ces 3 derniers jours sur la Corse, ont provoqué la mort de 2 personnes et fait un disparu, alors que le bilan n’est peut-être pas encore définitif.

C’est sur la façade orientale (côté Italien), et le nord de l’île que les cumuls ont été les plus importants.
Il est tombé jusqu’à 200 mm de précipitations sur la partie nord de l’île, ce qui a fait déborder de nombreux cours d’eau, et provoqué des glissements de terrain. De nombreuses routes ont été coupées.

On dénombre 2 victimes du côté d’Oletta, et une personne disparue emportée par une rivière en crue à Biguglia alors qu’elle se trouvait au volant de son véhicule.

La ville touristique de San Fiorenzo a été complètement inondée.

Météo France a relevé:

209 mm à Campile, plus de 3 fois la normale d’un mois de mars (normale : 63 mm) – 177,7 mm à Oletta, plus de 3 fois la normale d’un mois de mars (normale : 51 mm) – 100,1 mm à Bastia, près de 2 fois la normale d’un mois de mars (normale : 60 mm).

La situation s’améliore, alors que ce mauvais temps concerne maintenant le sud de l’Italie et la Sicile.

.

Chili : Inondations dans le désert d’Atacama: 17 morts et 20 disparus

Capture d’écran 2015-04-05 à 17.26.22[30 mars] Au moins 17 personnes ont été tuées par les inondations catastrophiques qui se sont produites dans le Nord du Chili, suite à de violents orages qui ont laissé en seulement 12h la quantité de pluie qui tombe en moyenne en 7 ans !

Ces inondations ce sont en effet produites dans les régions d’Atacama, d’Antofagasta et de Coquimbo, toutes ces zones étant situées dans le désert d’Atacama, l’une des régions les plus sèches du monde !

En attendant la poursuite des opérations de recherche qui sont en cours depuis 3 jours, les autorités craignent que le nombre de morts augmente encore.

Selon les dernières informations, on dénombre 17 morts, 20 disparus, plus de 5 500 déplacés et environ 14 000 bâtiments endommagés.

Deux des 33 mineurs chiliens qui ont survécu à l’effondrement de la mine de San José en 2010 sont dans la liste des personnes portées disparues.

.

.

Mexique : Grêle et Inondations, au moins sept morts à Veracruz

Veracruz[31 mars] Au Mexique les pluies torrentielles et des inondations ont fait au moins sept morts ont annoncé les autorités vendredi.

Une pluie de grêles de la taille d’une balle de baseball a inondé des centaines de maisons dans les hautes terres centrales de Veracruz au Mexique.

Selon le ministère de la protection civile de l’État, trois femmes et trois hommes sont morts.

.

Inde: Cachemire – graves inondations, 15 morts , des centaines de milliers d’évacués

cachemire inondations

[31 mars] Des équipes de secours ont tiré 15 cadavres de deux maisons emportées par un glissement de terrain causé par trois jours de pluies diluviennes qui sont tombées dans le Cachemire indien.

Les recherches se poursuivent pour tenter de localiser un enfant de 6 ans qui aurait été emporté par la coulée de boue.

Lundi, des centaines d’Indiens et de Pakistanais du Cachemire se sont déplacés plus en altitude alors que les rivières gonflées par la pluie débordaient et inondaient des parties de cette région disputée de l’Himalaya, en état d’alerte d’inondation. L’eau dépassait le seuil sécuritaire.

Mardi, les prévisions météorologiques ont annoncé d’autres pluies au cours des prochains jours.

Les autorités demandent aux résidents d’évacuer les rives des rivières où deux millions de personnes vivent.

Il y a six mois seulement, quelque 600 personnes sont mortes dans des inondations qui ont laissé la région du Cachemire en piteux état. Elles avaient détruit des milliers de résidences et d’infrastructures, causant des dommages de 17 milliards $ US.

.

.

Chili: Inondations, Le nombre de victimes continue de grimper

chili[2 avril] Le bilan des inondations et glissements de terrain dans le nord aride du Chili s’est aggravé à 23 morts, 57 disparus et plus de 20.000 sinistrés en une semaine, selon le Bureau national des urgences (Onemi).

La région d’Atacama, à 800 km au nord de Santiago, a été la plus touchée avec 17 coulées de boue simultanées après que de fortes pluies ont fait fondre la neige de la Cordillère des Andes, selon les autorités. Dans la région de Chañaral, la crue de la rivière El Salado a coupé la ville en deux, entraînant des dizaines de maisons, de voitures et de débris sur son passage. La présidente, Michelle Bachelet, a annulé sa participation au Sommet des Amériques la semaine prochaine à Panama.

Quelque 7.000 soldats et policiers sont restés dans la région pour participer aux opérations de déblayage et 1.200 logements d’urgence doivent être installés jeudi. Le gouvernement a dépêché dans la région 89.000 doses de vaccin contre la grippe, 27.000 contre le tétanos et 7600 contre l’hépatite A.

Commentaire :
Le malheur des uns fait le bonheur de Big Pharma.

Parallèlement aux inondations, l’alerte orange reste en vigueur autour du volcan Villarrica, situé dans le sud du Chili, qui a connu une brève mais spectaculaire éruption début mars. Depuis cette date une zone d’exclusion de cinq kilomètres a été maintenue autour du volcan. Le sud du Chili a enfin été touché ces dernières semaines par de violents feux de forêts, qui ont consumé des dizaines de milliers d’hectares.

.

Pérou: Inondations et glissements de terrain généralisés au Pérou, 5 régions sont désormais en état d’urgence, déjà 22 morts et de nombreux disparus

peru_floods_landslides04[2 avril] Les fortes pluies, les inondations et les très nombreux glissements de terrain ont incité le gouvernement du Péruvien à déclarer l’état d’urgence dans les régions de Tumbes, de Cajamarca, de Lima, de Tacna et de Moquegua .

Les précipitations prévues jusqu’au 05 Avril 2015 augmentent les risques d’inondations en particulier dans le nord du pays, où de nombreuses alertes ont déjà été émises.

Depuis le 22 mars au moins 22 personnes ont trouvé la mort dans des inondations et glissements de terrain . Beaucoup de personnes sont toujours portées disparues.

Les inondations et les glissements de terrain ont bloqué de nombreuses routes, et les autorités peinent à atteindre certaines des zones touchées.

Région de Tumbes 

Le 30 Mars 2015, le gouvernement du Pérou a officiellement déclaré l’état d’urgence dans la région de Tumbes.

Les fortes précipitations ont causé des glissements de terrain, des coulées de boue et l’augmentation du débit des rivières et des affluents dans la région dans le Grand Nord du pays. Au moins 500 maisons et des centaines d’hectares de cultures ont été touchés. Les rivières de Tumbes et de Zarumilla ont débordé, endommageant des maisons, des routes et des infrastructures dans les trois provinces de la région (Contralmirante Villar, Tumbes et Zarumilla).

Les inondations ont également causé d’importants dégâts aux cultures  touchant plus de 6000 producteurs, selon un rapport du ministère de l’Agriculture et de l’Irrigation (MINAGRI).

Région de Cajamarca 

La Republica signalent qu’au moins 14 personnes sont mortes dans les glissements de terrain dans la région de Cajamarca.

Cinq personnes sont mortes dans un glissement de terrain à Nuevo Horizonte et trois dans un glissement de terrain à Santa Cruz de Cutervo. Rien que sur la route reliant Cutervo à Jaén, on a dénombré 30 glissements de terrain.

Le 28 Mars 2015, le gouvernement central a déclaré l’état d’urgence pour une durée de 60 jours dans 21 districts touchés en particulier pour les inondations dans la région de Cajamarca.

Les districts touchés comprennent Jaén, Colasay, San Luis de Lucma, Choros, Socota, Callayuc, Cutervo, La Ramada, Santa Cruz, Toribio Casanova, Santo Domingo de La Capilla et Querocotillo.

Près de 15 000 personnes ont été isolé à Jaén après qu’une rivière ait débordé, bloquant une route d’acces importante. Près de 4 000 hectares de cultures ont été endommagés à Chota et Cutervo

Région de Lima

Dans la région de Lima, des glissements de terrain se sont produits dans le district de Lurigancho Chosica le 23-Mars, tuant huit personnes et en blessant 25, six autres personnes sont toujours portées disparues et plus de 150 maisons ont été détruites,

13 glissements de terrain ont été enregistrés à Chosica depuis le 23 Mars 2015.

Région de Tacna 

Les fortes pluies ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans le district de Ilabaya dans la région de Tacna. des maisons, des routes, des infrastructures et des cultures ont été endommagé.

Région de Moquegua 

Le gouvernement a également déclaré l’état d’urgence dans la province de Sánchez Cerro général; et la province de Mariscal Nieto, dans la région de Moquegua.

.

Images peu diffusées des inondations au Chili :

.

.

Partager cet article :