Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 13 Déc, 2013 dans Météo

Planète inondations : Brésil, Madagascar et Cuba

(Source : Nature Alerte + AfriScoop + La voix de la Russie)

Commentaire :
Pourquoi constamment des articles intitulés Planète inondations? Parce que :

…certains scientifiques ont fait remarquer que pour que de telles masses de glaces se forment à la surface du globe [dernier âge glaciaire], il a fallu une augmentation considérable des précipitations. (source)

Pour qui a des yeux pour voir…

Brésil : glissement de terrain et fortes pluies font 21 morts, 2 morts à Rio de Janeiro qui est sous les eaux

Glissement de terrain, Pluies torrentielles et vents violents ont fait 21 morts et des dommages matériels dans l’Est du Brésil (Etats de Rio de Janeiro et de Bahia) au cours des dernières 24 h.

De fortes pluies à caractère orageux se sont abattues sur le Sud de l’Etat brésilien de Rio de Janeiro. ces pluies diluviennes accompagnées de vent soutenu ont débuté aux alentours de 21:00 et ont duré plusieurs heures, déclenchant des inondations torrentielles et des coulées de boue dans toute l’agglomération de Rio de Janeiro.

bahia

Plus au nord Dans la ville de Lajedinho de l’état de Bahia, un mouvement de terrain a enseveli une vingtaine d’habitations et fait 16 morts et 1 disparu. 100 personnes se sont retrouvées sans-abris.

A Rio de Janeiro:

Deux personnes sont mortes à la suite de fortes pluies ininterrompues qui s’abattent depuis mardi 10 décembre sur Rio de Janeiro, selon les pompiers.

« Ce sont les corps de deux hommes âgés de 18 et 50 ans. Ils ont été découverts dans une zone inondée », a déclaré un porte-parole des pompiers de Rio de Janeiro, placée en état d’alerte depuis mercredi. Près de 2 000 familles ont également dû quitter leurs foyers dans plusieurs communes de l’Etat, selon la presse locale.

Plus tôt, les pompiers avaient fait état d’une personne disparue et d’au moins deux personnes ensevelies lors d’éboulements de terrain. Un homme est porté disparu à Nova Iguaçu après être tombé dans une rivière et, à Realengo, les pompiers ont retiré une personne des décombres après un éboulement. Elle a été transportée à l’hôpital. Le colonel des pompiers, Sergio Simoes, a déclaré à la chaîne de télévision Globo News qu’ils travaillaient à présent à en retirer une deuxième partiellement ensevelie.

« Nous avons des informations selon lesquelles à Anchieta il y a eu des éboulements, et deux personnes pourraient être également ensevelies », a ajouté le porte-parole des pompiers.

Le maire de la ville, Eduardo Paes, a appelé la population à rester chez elle. « La situation est critique, nous avons eu de très fortes pluies. Notre priorité est le système d’alerte dans les favelas et zones à risques d’éboulements », a ajouté M. Paes sur Globo News. Les sirènes ont retenti dans 43 favelas, indiquant aux habitants qu’ils devaient abandonner leur maison par précaution.

Dans le quartier du stade Maracana, qui recevra la finale du Mondial 2014, la circulation était coupée, l’avenue Maracana étant inondée. L’aéroport intérieur Santos était fermé, et les atterrissages des avions, interrompus.

Le colonel des pompiers a précisé qu’à Nova Iguaçu, l’un des quartiers de la zone nord les plus touchés, 188 millimètres de précipitations étaient tombées, une quantité trop importante pour être absorbée par les évacuations pluviales. La météo prévoit de nouvelles pluies dans les prochains jours, mais moins fortes, a souligné le colonel Simoes.

La zone sud et touristique de Rio et le centre-ville administratif n’ont pas échappé aux pluies. De nombreuses rues étaient partiellement inondées.

.

Madagascar : D’importants dégâts matériels notés suite à une pluie torrentielle à Antananarivo

arton6101

Les habitants de la capitale malgache, Antananarivo, ont été surpris par pluie torrentielle accompagnée de grêles survenue dans la soirée du dimanche à lundi et qui a occasionné d’importants dégâts matériels.

Le spectacle de la capitale était désolant ce lundi matin : arbres arrachés, panneaux publicitaires à terre, canaux d’évacuation d’eau débordés, rues couvertes de boues.

Plusieurs quartiers de la capitale et ses zones environnantes sont également privées d’électricité presque 24 heures après le passage de cet orage de forte intensité. Dans les bas quartiers de la capitale, le nombre de sans-abris a augmenté.

Pour le moment, aucune mobilisation des institutions de l’Etat ou encore celles de la commune urbaine d’Antananarivo n’est notée pour secourir les sinistrés. Seul le Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) a mobilisé son équipe pour apporter les premières aides aux victimes.

De son côté, la société de l’eau et de l’électricité, Jirama, ont déjà dépêché ses agents pour rétablir la fourniture en électricité des plusieurs quartiers de la capitale. Mais devant l’ampleur des dégâts sur les installations, des milliers de ménages n’ont pas pu encore accéder au réseau de distribution.

D’ailleurs, ces derniers temps, à cause de l’abondante précipitation, certains habitants de la capitale malgache remarquent que la qualité de l’eau fournie par la Jirama serait altérée.

« Je constate qu’un dépôt de boue se concentre au fond des récipients quand ont laisse au repos l’eau » affirme Ramananatsera D., une habitante du quartier d’Ambatobe dans le Nord-Ouest de la ville. Pour le moment, la compagnie de l’eau et de l’électricité n’a pas encore réagi face à ces inquiétudes et aucune mesure adéquate n’a été prise.

Selon les services météorologiques malgaches, ce mauvais temps va se poursuivre durant encore plusieurs jours. Le service de sapeurs-pompiers d’Antananarivo a déjà mené une activité de sensibilisation auprès de la population afin qu’elle signale les infrastructures qui présentent des dangers en période de forte pluie, y compris les maisons individuelles dont les fondations comme les murs pourraient être fragilisés par les intempéries.

.

Cuba : des inondations tuent deux personnes

Heavy rain affect west and center of Cuba

Selon les données préliminaires, à la suite de fortes pluies et des inondations à Cuba, deux hommes ont péri, selon les autorités.

Dans la capitale, La Havane, de nombreuses maisons ont été détruites ou gravement endommagées. Un homme et une femme, qui se trouvaient dans l’une de ces maisons sont devenus victimes.

Une forte pluie a commencé tôt le matin du vendredi et, depuis lors, a failli ne pas arrêter. Selon des témoins oculaires, les rues de la ville se sont transformées en rivières déchaînées. Les météorologues prévoient une augmentation des précipitations.

Partager cet article :