Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 26 Sep, 2013 dans Météo

Planète inondations : Bolivie, Vietnam, Cambodge, Inde et Nigéria

(Source : Nature Alerte + Libération + Journal Métro + Afriquinfos)

Bolivie : glissement de terrain dans le Nord-Ouest, 19 morts

Au moins 19 personnes ont été tuées et 29 blessées en Bolivie lorsque deux véhicules entraînés par une coulée de boue ont plongé dans une rivière d’une région montagneuse dans le département de La Paz .

Près de la ville de Caranavi, « un autocar et un minibus ont été surpris (lundi après-midi) par une coulée de boue qui les a emportés vers la rivière. Il y a 13 morts et 18 blessés », et un nombre indéterminé de disparus, a expliqué le colonel Juan Cuevas, responsable du service des accidents de circulation.

Les opérations de recherche se poursuivaient, tandis que les radios Erbol et Fides portaient à 16 le bilan des morts. Le chef du groupe de sauveteurs, Alvaro Borhen, a indiqué sur Radio Fides que le nombre des personnes ayant péri pourrait augmenter, certaines personnes ayant été ensevelies par le glissement de terrain.

 

Vietnam et Cambodge :  des inondations font 36 morts

Des secouristes vietnamiens sur une rivière à la recherche de corps dans la province centrale de Nghe An, le 22 septembre 2013 (Photo Agence de Presse du Vietnam. AFP)

Des pluies de mousson diluviennes, exacerbées par le typhon Usagi, ont causé la mort d’au moins 36 personnes au Vietnam et au Cambodge, ont indiqué les autorités mardi.

Les deux pays n’ont pas été touchés directement par Usagi, mais la plus puissante tempête tropicale de l’année, qui a frappé la Chine et les Philippines ces derniers jours, a aggravé les pluies de mousson.

Le centre et le sud du Vietnam ont été touchés dès la semaine dernière par le mauvais temps qui a inondé champs et villages et fait 24 morts et 6 disparus, selon un bilan du département en charge des inondations.

Au Cambodge, les basses pressions créées par le typhon ont provoqué des pluies très importantes, faisant gonfler le fleuve Mékong et causant des inondations dans plusieurs provinces, selon les autorités.

Au moins 12 personnes, dont 6 enfants de moins de 6 ans, ont été tuées, a précisé Keo Vy, du Comité national de gestion des catastrophes.

Après avoir frappé samedi Taïwan et les Philippines, le typhon Usagi, accompagné de pluies torrentielles et de vents à 165 km/h, a frappé dimanche la côte chinoise, faisant au moins 25 morts dans le sud de la Chine et paralysant l’aéroport de Hong Kong.
.

.
Inde : des inondations font trois morts en Inde

Ajit Solanki / The Associated Press

 

Les inondations qui frappent l’État du Gujarat, dans l’ouest de l’Inde, ont déjà fait trois morts et des milliers de réfugiés.

Des pluies diluviennes et des rivières engorgées ont inondé des villes et bloqué des routes et des voies ferrées.

Un homme a été électrocuté dans la grande ville d’Ahmedabad, où les gens pataugent jusqu’à la taille dans des rues inondées.

Plus loin au sud, dans le district de Bahruch, deux personnes ont perdu la vie lors d’incidents provoqués par les inondations.

Près de 14 000 personnes ont été évacuées des villages de Bahruch, tandis que des milliers d’autres habitants du Gujarat ont trouvé refuge dans des abris d’urgence.

Des écoles des districts de Bharuch, Vadodara et Surat demeuraient fermées mercredi, tandis que les pompiers, les policiers et les secouristes tentaient de rejoindre les sinistrés.

 

Nigeria : 4.000 personnes déplacées suite à des inondations

Au moins 4.000 personnes ont été déplacées suite aux récentes inondations qui ont ravagé 17 gouvernements locaux de l’Etat du nord-ouest nigérian de Katsina, a annoncé lundi un officiel.

Hassan Raayau, secrétaire exécutif de l’Agence de réhabilitation et de secours de l’Etat de Katsina, a déclaré à Xinhua que les inondations ont dévasté des propriétés et que des millions de la monnaie locale ont été balayés par les eaux. Malgré la magnitude de cette catastrophe, les dégâts ne sont pas aussi désastreux que ceux enregistrés l’année dernière, où plus de 10536 personnes avaient été touchées, a indiqué l’officiel.

Selon M. Rawayau, la baisse du nombre de victimes est due à une campagne de sensibilisation agressive organisée par le ministère de l’environnement sur les dangers des inondations. Le gouvernement local de Kusada a été durement touché par les intempéries, a-t-il ajouté.

Plus de 148 personnes ont péri dans les inondations enregistrées cette année dans le pays ouest-africain, selon les chiffres de la Croix-Rouge.

Partager cet article :