Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 11 Avr, 2014 dans Météo

Nicaragua : un séisme de 6,1 déclenche l’alerte rouge

(Source : MaxiSciences)

A Nagarote, à 40 Km de Managua. Image: AFP

A Nagarote, à 40 Km de Managua.
Image: AFP

Jeudi après-midi, un tremblement de terre de magnitude 6,2 s’est déclenché au Nicaragua. Il a fait au moins un mort et 33 blessés, et causé d’importants dégâts, poussant les autorités à déclencher l’alerte rouge.

le-tremblement-de-terre-de-magnitude-6-1-a-fait-au-moins-un-mort-et-33-blesses-au-nicaragua_65288_w250L’Amérique du Sud a une nouvelle fois été secoué par un séisme. Une dizaine de jours seulement après le tremblement de terre survenu au Chili, une secousse a frappé cette fois-ci le Nicaragua. De magnitude 6,1, elle s’est produite jeudi à 17H27 heure locale (23H27 GMT). Selon l’Institut de géophysique américain (USGS), son épicentre était situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Managua, à proximité du volcan Apoyeque. Le profondeur elle, a été évaluée à 10 kilomètres. Puissante, la secousse a été largement ressentie sur toute la côte pacifique jusque dans le centre du pays, causant la panique chez de nombreux Nicaraguayens. Tandis que les murs tremblaient, les habitants sont sortis dans les rues, en appelant les secours. Des plafonds et des murs se sont effondrés. « La ville la plus durement touchée est Nagarote, ainsi que les communautés qui se trouvent autour, où plus de 100 maisons ont été endommagées », a expliqué Guillermo Gonzalez, directeur du Système national de prévention des désastres (Sinapred). Des dégâts importants Nagarote se trouve à environ 50 kilomètres au nord de la capitale Managua. Les villes de Mateare située à proximité et Momotombo dans le département du Leon ont également été sérieusement touchées. Au total, ce sont plus de 880 maisons qui auraient été détruites ou endommagées, selon le dernier bilan provisoire qui fait aussi état de victimes. Au moins une personne serait morte suite au séisme et 33 autres auraient été blessées, dont trois gravement.  Une femme de 37 ans est morte d’une crise cardiaque, a-t-on appris de sources hospitalières. Les autres personnes ont été blessées lors de l’effondrement de murs ou de plafond dans leur maison. « Des milliers de familles ont perdu leur maison ou ont subi de graves dommages », a expliqué Daniel Ortega, le président du Nicaragua. Ajouté à cela, la secousse a provoqué de sérieuses coupures d’eau et d’électricité. La capitale notamment a été plongée dans le noir durant plusieurs heures. Des glissements de terrain se sont aussi produits coupant deux routes dans le sud du pays. Alerte rouge déclenchée Les autorités ont ordonné la fermeture des écoles et ont déclenché l’alerte rouge, alors que l’alerte était précédemment au jaune. « A partir de maintenant nous passons à l’alerte rouge, l’état d’alerte maximale », a annoncé M. Ortega repris par l’AFP. Cette décision a été justifiée par le fait que le séisme a provoqué des dommages dans une vaste zone, essentiellement dans la région pacifique de ce pays d’Amérique centrale, a souligné le président. La secousse a été ressentie au Salvador, au Honduras et dans le nord du Costa Rica. Elle a été suivie de plus de 400 répliques, dont une dizaine de magnitude 4 à 5. L’activité sismique au Nicaragua est due à la faille géologique de 72 km se trouvant sous une chaine volcanique.  Vendredi aux alentours de 7H et 8H GMT, deux séismes de magnitude 7,1 et 6,7 se sont également produits en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Mais tout risque de tsunami a été rapidement écarté, d’après l’USGS.

Partager cet article :