Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 3 Fév, 2012 dans Météo

Mexique : sécheresse [et froid] et famine – 2 millions de personnes touchées

(Source : Nature Alerte)

C’est la plus grave sécheresse que n’ait jamais eu à affronter le Mexique a assuré un haut fonctionnaire du pays, elle est actuellement couplée à une vague de froid sans précédent. Plus de 2 millions de personnes sont sans accès à l’eau potable et presque la moitié des terres du pays sont maintenant dévastées.

La semaine dernière le gouvernement mexicain a débloqué une aide d’urgence de 2,63 milliards de dollars. Une distribution d’urgence d’eau potable et de nourriture est en cours dans les zones les plus touchées et en particulier dans le Tarahumara au nord du pays.

19 communautés rurales dans 31 États du Mexique, ont même créé des emplois temporaires et tentent actuellement d’endiguer la grave crise sociale que cette sécheresse a engendré. Aucune amélioration n’est attendue avant au moins cinq mois ont prévenu les autorités et beaucoup s’inquiètent d’une possible aggravation de la situation.

Parmi les communautés les plus gravement touchées, on retrouve les communautés indigènes du Tarahumara dans la Sierra Madre, au nord du pays. Connus pour leurs endurances et leurs autonomies, les Tarahumaras sont parmi les citoyens les plus pauvres du Mexique.

Néanmoins une fausse rumeur de suicides de masse provoqués par la faim a circulé dans le pays et de nombreux journalistes et des ONG ont alors afflué pour tenter de venir en aide à leur concitoyens.

« La région est vraiment devenue presque inhabitable et d’une extrême pauvreté », explique Isaac Oxenhaut, coordinateur de l’aide nationale pour la Croix-Rouge mexicaine.

M. Oxenhaut a récemment visité les communautés indiennes où, dit-il, la terre est devenu trop aride pour cultiver les cultures dont dépendent les populations locales pour leur subsistance. « Ils n’ont absolument rien récolté cette année », at-il ajouté.

Selon Victor Celaya del Toro, directeur des études du développement au ministère de l’agriculture, près de 7 pour cent des terres agricoles du pays, principalement dans le nord et le centre, ont eu à subir la perte totale de leurs récoltes.

La vague de froid qui touche actuellement le pays aggrave encore plus cette situation, les cours des denrées alimentaires de base augmentent de jour en jour, y compris le maïs et les haricots.

Commentaire :
Les deux dernières années ont été très rudes côté températures froides pour le Mexique (voir ici et ici)… mais le climat se réchauffe nous assure Al-Gore…

Le gouverneur de la Banque centrale, M. Agustín Carstens, s’exprimant depuis le Forum économique mondial de Davos, en Suisse, a averti que cette situation critique pourrait même attiser dans le pays une dangereuse inflation dans quelques mois.

Quelques-unes des régions les plus dévastées sont très difficiles à atteindre, ce qui ralentit encore plus l’arrivé de l’aide d’urgence. La Croix-Rouge achemine des sacs de 70 livres de riz, des haricots et du sucre, ainsi que des vêtements d’hiver.

« Nous devons souvent acheminer ces aides par 4×4 voir à dos d’ânes, ou même à dos d’homme dans certains endroits »

Même les cultures illicites, qui font vivre de nombreuses personnes dans les régions reculées, ont souffert de la sécheresse a confirmé Pedro Gurrola, commandant de l’armée dans l’État de Sinaloa. Dans la région les cultures de marijuana ont grillé sur place.

Source ABC – Traduction Nature Alerte

Partager cet article :