Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 11 Avr, 2015 dans Météo

Mars 2015 : météo extrême et bouleversements planétaires

(Source : SOTT)

.

.

Les bouleversements planétaires ont continué au même rythme en mars 2015, avec des inondations subites intenses se produisant partout en Amérique Latine, et emportant des villes entières. Pendant la nuit, le désert d’Atacama au Chili, le « plus sec endroit sur Terre », est devenu l’un des plus pluvieux. La fonte de la neige et les pluies inhabituelles pour la saison ont inondé de grandes parties du nord de l’Inde, du Midwest américain et de l’Europe occidentale, tandis que les inondations ont également frappé l’Afrique de l’Est et l’Australie. Un des cyclones les plus forts jamais observés dans le Pacifique Sud a dévasté Vanuatu, tandis que le Super-Typhoon Maysak frappait les Philippines à la fin du mois. Alors que les Américains vivant dans Tornado Alley se demandaient où « la saison des tornades » était passé, un puissant multi-twister vortex a dévasté Moore en Oklahoma (encore une fois).

Avec de la neige au sol encore dans 49 des 50 États américains en date du 1er mars, les chutes de neige abondantes durant tout le mois ont continué dans la moitié orientale de l’Amérique du Nord. Boston a battu son record de neige en hiver – trois mètres de neige … et la même quantité est tombée en une seule journée dans le centre de l’Italie le mois dernier ! Le froid extrême dans le Nord-Est américain a continué à battre des records, et a formé de la glace marine à des niveaux inédits. Peu importe la saison ou l’endroit, tropiques ou dans le désert, la grêle est tombée partout : plusieurs centimètres en Californie du Sud et en Arabie Saoudite, soixante centimètres à Bogota, en Colombie, et des grêlons de la taille d’une balle de tennis dans l’Est de l’Australie. De l’espace, de grandes boules de feu ont été vues à travers l’ouest étasunien, l’Europe centrale et l’Australie occidentale, alors que la planète a été baignée dans le vert et rose alors que des aurores, les plus fortes au cours de ce cycle solaire, ont atteint les latitudes extrêmes dans les deux hémisphères.

Les feux de forêt dans l’hémisphère sud ont frappé Valparaiso, Chili (encore), et plusieurs histoires de « feu tornade » se sont formées à l’extérieur de Cape Town, Afrique du Sud. Des éruptions volcaniques spectaculaires au cours du mois dernier incluant le volcan Villarica au Chili qui a craché de la lave jusqu’à 1 km dans le ciel nocturne, le volcan Turrialba au Costa Rica ayant son éruption la plus puissante en 20 ans, et le Volcan de Colima au Mexique envoyant des cendres jusqu’à 3 kilomètres de haut. Les effets combinés de ces extrêmes climatiques donnent lieu à de plus en plus d’hécatombes d’animaux, avec des poissons et des oiseaux morts sur toute la côte occidentale américaine le mois dernier. Pendant ce temps en Hollande, un loup a été repéré pour la première fois en 150 ans alors que l’espèce continue son expansion vers l’Ouest, à travers l’Europe.

C’étaient les signes des temps pour mars 2015…

 

Partager cet article :