Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 23 Nov, 2011 dans Météo

Inondations et coulées de boue dans le sud de l’Italie et en Sicile

(Source : Météoworld + RTL.be)

La dépression responsable des intempéries de ces derniers jours sur le Languedoc Roussillon et sur l’Espagne s’est déplacée en direction de l’Est tout en longeant les côtes du Nord de l’Afrique. On la retrouve centrée ce soir entre la Sardaigne et la Sicile.

Après avoir provoqué de fortes pluies en Sardaigne, c’est tout le sud de l’Italie, mais surtout les secteurs situés entre la Calabre et la Sicile qui ont été durement touchés par les intempéries, le tout accompagné de rafales de vents soufflant jusqu’à 100 km/h.

Hier, la situation était critique en Sicile, surtout dans la région de Messine, entre Milazzo et Barcellona Pozzo di Gotto, ou un glissement de terrain a provoqué la mort de 3 personnes.

À Saponara, un torrent de boue a envahi les rues de la ville, et de nombreux véhicules ont été ensevelis. Trois personnes y ont perdu la vie.
À Barcellona Pozzo di Gotto, un pont s’est effondré. On y a relevé jusqu’à 120 mm de pluie en quelques heures.
La commune de Milazzo a également été envahie par l’eau qui a transformé les rues en rivières, inondant aussi une partie de l’hôpital de la ville.

Les accumulations de pluie ont atteint des niveaux impressionnants, en particulier le long de la crête de Peloritani où on a relevé parfois plus de 300 mm.

La Calabre a également été touchée, en particulier la province de Catanzaro, ou la pluie n’a pas cessé de tomber tout au long de la nuit.

La dépression méditerranéenne a aussi apporté de fortes pluies en Algérie. Entre lundi et mardi on a relevé : 106 mm à Alger, 70 à Dar-el-Beida, 66 à Bordj el-Bahri, 55 à Miliana et Tizi-Ouzou.

L’Italie est frappée de plein fouet par de fortes intempéries. Un jeune enfant est décédé tandis qu’un autre enfant accompagné et son père sont toujours introuvables. 

De fortes chutes de pluie ont causé des glissements de terrain qui ont fait un mort, deux disparus et provoqué le déraillement d’un train mardi en Sicile et en Calabre, dans le sud de l’Italie, ont annoncé les autorités locales. Un garçonnet de sept ans a été retrouvé mort dans un village proche de Messine en Sicile, où un glissement de terrain a détruit plusieurs maisons et où les secours cherchaient encore un père et son fils. Le conducteur d’un bulldozer a également été grièvement blessé après avoir été emporté par une coulée de boue.

Un train déraille 

Non loin de là, en Calabre, le train qui relie Lamezia Terme à Catanzaro a déraillé après de fortes pluies qui ont provoqué des éboulements sur cette ligne locale. La vingtaine de passagers qu’il transportait ont été soignés sur place pour des contusions légères.

Le mauvais temps n’est pas fini 

Le mauvais temps devrait continuer mercredi en particulier dans les zones de Catanzaro et de Messine, ce qui a incité les autorités à fermer certaines écoles. Une cinquantaine de personnes ont été isolées dans la zone de Messine par la crue d’un torrent qui a aussi fait s’écrouler un pont. La ligne ferroviaire Palerme-Messine a été interrompue provisoirement par des inondations et éboulements.

Hôpital inondé, écoles fermées 

A Milazzo, l’hôpital a été en partie inondé et à Castroreale, la circulation était difficile, de nombreuses rues étant impraticables à cause de l’eau. Des problèmes ont aussi été signalés sur l’autoroute Messine-Palerme. Le maire de Messine Giuseppe Buzzanca a décidé la fermeture de toutes les écoles de la ville et a recommandé aux habitants de ne pas sortir de chez eux. Les îles éoliennes (Stromboli, Ginostra, Panarea, Alicudi, Filicudi) prisées des touristes sont isolées depuis lundi après-midi après l’interruption des liaisons maritimes en raison du mauvais temps.
La Sardaigne pas épargnée

La pluie a également frappé la côte orientale de la Sardaigne et les écoles ont été fermées dans la zone de Nuoro ainsi que dans une partie de Cagliari. Des inondations et glissements de terrain ont été signalés notamment près de Cagliari ainsi que des problèmes de circulation automobile.

Tout comme les pouilles 

Même chose dans les Pouilles, dans le sud-est, tandis qu’en Ligurie des rafales de vent ont provoqué des chutes d’arbres, des difficultés sur les autoroutes et à l’aéroport de Gênes.

Partager cet article :