Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 17 Déc, 2011 dans Météo

Europe – tempête Joachim : un cargo s’échoue en Bretagne et un train déraille en Suisse

(Source : Nature Alerte)

Une tempête qui balaie le nord-ouest de la France a privé d’électricité dans la nuit de jeudi à vendredi 200.000 foyers, tandis qu’un cargo battant pavillon maltais transportant du ballast s’est échoué, provoquant une pollution limitée.

La tempête Joachim, qui a atteint dans la nuit la Bretagne (nord-ouest) et se dirige vers le Pas de Calais (nord), a mobilisé les secours toute la nuit de jeudi à vendredi, avec des routes coupées et des transports ferroviaires et routiers perturbés, notamment en raison de chutes d’arbres.

Les liaisons aériennes ont également été perturbées jeudi soir et vendredi matin sur les aéroports de Brest, Nantes et Rennes.

Des vents violents ont soufflé toute la nuit sur l’ouest de la France, avec des pointes à 130 km/h en bord de mer.

Battant pavillon maltais, un cargo de 109 m de long, le TK Bremen, s’est échoué sur la côte sud de la Bretagne, provoquant une pollution limitée entre Lorient et la presqu’île de Quiberon. Ses 19 membres d’équipage sont sains et saufs, a annoncé la préfecture maritime de Brest.

Une fuite d’hydrocarbures a été constatée sur l’une des cuves de ses réservoirs. Cette fuite forme une nappe d’1 km sur 5 m qui se dirige vers la plage d’Erdeven. Le plan POLMAR a été déclenché après avoir constaté qu’une cuve de ses réservoirs, provoquait cette nappe de pétrole.

Des barrages flottants ont été déployés pour tenter de contenir la pollution, les autorités préparent une opération de pompage et dépotage vers des bacs de décantation à terre pour vider le navire qui contient 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole, selon la préfecture.

Près de 370.000 foyers étaient encore privés d’électricité en France vendredi matin, selon l’opérateur énergétique EDF, qui a déclenché son plan d’urgence interne à la centrale nucléaire du Blayais (sud-ouest) en prévision de l’arrivée de la tempête.

Sur le littoral, les autorités ont mis en garde contre la marée haute de vendredi matin, craignant de très forts déferlements, même en des endroits habituellement abrités.

Source ©AFP

Partager cet article :