Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 21 Oct, 2011 dans Le ciel nous tombe sur la tête

Un vieux satellite allemand se dirige vers la Terre : l’impact prévu ce weekend

(Source : Cyberpresse)

Une illustration du satellite allemand ROSAT. Photo: AP Photo/EADS Astrium

 

Commentaire :
Déjà-vu?

Des morceaux d’un vieux satellite allemand de la taille d’un minibus qui se dirige vers l’atmosphère pourraient s’écraser sur Terre entre vendredi et lundi, a annoncé mercredi l’Agence aérospatiale allemande (DLR).

Le contact a été perdu avec ROSAT, un satellite scientifique de 2,4 tonnes qui met environ 90 minutes à faire le tour de la Terre.

Les experts ignorent pour le moment où pourraient atterrir les morceaux de l’appareil, qui se désintégrera largement en rentrant dans l’atmosphère, a expliqué à l’Associated Press le porte-parole de la DLR, Andreas Schütz. Jusqu’à une trentaine de fragments représentant un poids total de 1,7 tonne pourraient ainsi tomber sur Terre, mais il faut attendre que l’engin s’approche pour évaluer plus précisément, dans une fenêtre dizaine d’heures, le moment de l’impact.

Tous les pays du globe situés entre 53 degrés nord et 53 degrés sud pourraient être affectés, soit la plus grande partie de la planète en dehors des pôles, a précisé M. Schütz.

Lancé en 1990 et désactivé en 1999, le télescope à rayons X ROSAT a été utilisé pour des recherches sur les trous noirs et les étoiles à neutrons. Le plus gros morceau susceptible de tomber sur terre est le miroir résistant à la chaleur. Le satellite rentrera dans l’atmosphère à une vitesse de 28 000 kilomètres/heure.

Le mois dernier, c’est un satellite américain réformé qui s’est écrasé dans l’océan Pacifique, sans causer de dommages.

L’agence aérospatiale allemande estime qu’il existe une chance sur 2000 que quelqu’un soit frappé par un morceau de ROSAT sur Terre, ce qui représente pour chacun des sept milliards d’êtres humains peuplant notre planète un risque d’un sur 14 000 milliards.

Partager cet article :