Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Pages Menu
Menu

Publié le 17 Fév, 2015 dans Le ciel nous tombe sur la tête

Russie : de la neige orange suivie de neige… bleue

(Source : Météomédia + RTL)

Mercredi, février 4, 2015, 11:00 – Des résidents de Saratov, en Russie, ont eu toute une surprise cette semaine. Ils se sont réveillés sous un couvert de neige… orangé!

De nombreuses photos ont circulé sur les réseaux sociaux, plusieurs se questionnant quant à l’origine de cette neige orange. Certains ont craint un nuage toxique, d’autres ont pensé avoir un problème oculaire.

neige-orange-russie-2

.neige-orange-russie-3

.neige-orange-russie

Rien d’inquiétant toutefois, selon les météorologues de l’endroit. Du sable provenant d’une tempête qui a affecté le désert du Sahara, a tout simplement voyagé jusqu’à Saratov. Ces particules, soulevées par les vents, ont suivi le courant-jet, atterrissant en Russie et donnant une légère teinte orangée à la neige.

Le phénomène fascine tout de même la population. On les comprend bien… le désert du Sahara est quand même à des milliers de kilomètres de la Russie!

Commentaire :
Cause improbable, donc.

.

Russie : la ville russe où s’était écrasée la météorite est désormais recouverte de neige bleue. (13 février 2015)

neige-bleue-russie

Le fait qu’il neige en hiver est plutôt habituel. Ce qui l’est moins en revanche, c’est que cette neige soit bleue. C’est pourtant ce qui est arrivé aux habitants de Tcheliabinsk (Russie) ce vendredi matin.

La ville russe de Tcheliabinsk, 1,2 million d’habitants, a été le théâtre d’un phénomène pour le moins étrange dans la nuit de jeudi à vendredi. Et pour cause, une forte couche de neige de couleur bleue avait recouvert la ville dans la nuit. Un fait inédit et plutôt surprenant.

neige-bleue-russie-2

.

« Des maux de gorge »

« Dès leur réveil, certains habitants de la ville se sont plaints d’avoir des maux de gorge après avoir été en contact avec cette neige« , rapportent nos confrères du Daily Mail qui ont révélé l’information. Nombre d’entre eux redoutaient alors la présence de substances toxiques.

neige-bleue-russie-3

.

Présence d’un colorant « inoffensif »

C’est ce que confirmeront un peu plus tard les autorités, en précisant qu’un colorant s’était échappé de l’usine de l’entreprise Viteks située à la périphérie de la ville, avant de s’y déverser. La société, qui prépare et conditionne des aliments et des plats cuisinés, n’a pas tardé à réagir pour rassurer les habitants et préciser que le contact avec le colorant n’est en rien dangereux pour la santé.

Commentaire :
Sauf, peut-être, des maux de gorge…

Rappelons que la ville de Tcheliabinsk avait déjà fait parler d’elle il y a près de deux ans, jour pour jour (le 15 février 2013), en raison d’une météorite qui s’y était écrasée. Près d’un millier de personnes avaient alors été blessées par des éclats de verre et des débris semés par l’astéroïde.