Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 27 Août, 2007 dans Le ciel nous tombe sur la tête

De mystérieux morceaux de glace traversent un toit en Californie

(Source : NewsOfTomorrow)

Corrina Vargas, 26 ans, préparait le petit-déjeûner près de la maison de sa mère, lundi, lorsqu’elle a entendu une explosion.

Son fils, Carlos Mendez, 10 ans, était assis sur un lit dans le salon et regardait des dessins animés lorsque quelque chose a traversé le toit. Un petit morceau du débris l’a touché à l’arrière de sa tête.

Ils ont couru dehors, et la mère des Vargas, Mary Montano, a recueilli le reste des adultes et enfants de la maison et les emmenés dehors.

Personne ne fut frappé par ce qui semble être un morceau de glace de la taille d’une boule de bowling qui s’est crashée par le toit. Le trou dans le toit fait apparemment deux ou trois pieds de large.

Le représentant de la police, le Sergent Craig Gundlach a dit que les enquêteurs ne savaient pas d’où est venue la glace, mais elle a pu tomber d’un avion de ligne.

« Nous sommes en liaison avec (l’Administration d’Aviation Fédérale), et ils ne sont pas au courant d’où ça a pu venir, » a dit Gundlach. « Il n’y a pas d’autre indice que le fait que ce soit un accident. »

Le représentant de la FAA, Ian Gregor, a dit que les enquêteurs étaient en route pour Modesto afin d’analyser la glace et essayer de déterminer d’où elle vint.

Ça pourrait être de la « glace bleue » qui a coulé d’un avion, a dit Gregor. Les salles de bain des avions peuvent parfois avoir des fuites, et ce qui est rejeté, contenant des déchets humains, forme un morceau de glace hors de l’avion, a dit Gregor.

Celui-ci est fréquemment de couleur bleu à cause du liquide bleu utilisé pour tirer la chasse d’eau dans les toilettes des avions. L’air à l’altitude des avions de ligne peut être de 50° en dessous de zéro, a dit Gregor.

Lorsque l’avion descend, la glace fond et tombe parfois de l’avion, a-t-il dit.

Des morceaux de glace bleue provenant d’avions sont rapportés de temps à autres dans le pays. Un incident fut reporté il y a quelques mois dans l’Ontario, à l’est de Los Angeles, a dit Gregor.

La plupart du temps les chutes de glace bleue depuis des avions sont difficiles à pister, parce que si la glace ne frappe pas une maison ou quelque chose d’autre, personne n’en aurait connaissance, a dit Gregor.

« Ce n’est pas commun, mais ce n’est pas inconnu, » a-t-il dit.

(…)

Le morceau de glace a frappé la maison avec une force explosive, selon Vargas.

« C’était simplement un grand ’boom’, et tous ces débris, » a-t-elle dit. « J’étais simplement stupéfaite. J’ai pensé que le chauffe-eau avait prit feu. »

Il y avait quatre adultes et cinq enfants dehors lorsque la glace a frappé [la maison], a dit Gundlach.

La glace a ouvert un trou d’une certaine taille dans le toit, est passé au-travers des renforts du toit et a continué en passant par le plafond du salon, a-t-il dit. (…)

« Avec la vélocité qu’avait le morceau de glace, nous sommes très chanceux que personne n’a été blessé ou tué, » a-t-il dit.

Les pompiers ont dit que les fragments étaient bruns et blancs, et ressemblaient à de la glace sale. Ils ont retrouvé deux morceau en forme de brique et beaucoup de plus petits morceaux.

Gundlach a dit qu’il remettrait ces preuves à la FAA.

Il est possible que les morceaux de glace ne provenaient pas d’un avion.

Plusieurs incidents ont été reportés dans le monde, lesquels impliquaient de gros morceaux de glace tombant sur la terre et qui ne sont apparemment pas liés à des avions de ligne.

Jeszs Martmnez-Frias, un géologue espagnol, pense que la glace pourrait se former dans l’atmosphère, de la même façon que la grêle.

Il a utilisé le terme « mégacryométéorites » pour ces morceaux de glace. Son hypothèse est cependant controversée. D’autres scientifiques se demandent si des morceaux de glace d’une telle taille pourraient se former de cette façon.

Les enquêteurs de la FAA pourraient en savoir plus dans les jours à venir, a dit Gregor.

 

Partager cet article :