Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Pages Menu
Menu

Publié le 5 Avr, 2015 dans Hécatombes animales

Hong Kong : des milliers de poissons morts mystifient les « experts »

(Source : South China Morning Post – Traduction État du Monde, État d’Être)

Les poissons morts flottant près de Discovery Bay. Photo: Gary Stokes

Les poissons morts flottant près de Discovery Bay. Photo: Gary Stokes

Des milliers de poissons morts ont été retrouvés flottant dans une marre d’ordures entre Peng Chau et Discovery Bay.

Commentaire :
Jolie la mer en cet endroit…

Un « expert » a déclaré qu’ils ont pu mourir à cause d’une algue les privant d’oxygène ou encore de pollution déversée dans l’eau.

Commentaire :
Ou encore de différence soudaine dans la température de l’eau – voilà une explication « mainstream » que notre « expert » a oublié de mentionner.

Des photos ont été prises montrant des poissons échoués sur la plage de Peng Chau.

Josephine Tsang Sau-ho, conseiller du district, a affirmé : « Les poissons sont de la grosseur d’une demi-main. Il y en avait des milliers d’échoués et l’odeur y était nauséabonde« .

Un pêcheur a confirmé qu’il ne s’agissait pas de filets illégaux.

Les poisson ont été retrouvés jeudi et des travailleurs ont nettoyé la plage par la suite.

Le professeur Chan King-ming, directeur de programme scientifique environnemental à l’Université de Chine a affirmé que les poissons étaient morts depuis deux ou trois jours.

Bien qu’il ne soit pas allé sur place, il émet l’hypothèse que le changement de saison a pu être fatal pour les poissons.

Commentaire :
Il me semblait bien que cette réponse assurante manquait…

« Quand le soleil brille, ça réchauffe l’eau et favorise la croissance d’algues privant ainsi les poissons d’oxygène. »

Commentaire :

Une autre possibilité serait des déversements illégaux de polluants d’un site de construction tout près.

Commentaire :
Note : Aucun « expert » ne semble plus « mystifié » qu’il ne le faut, explication officielle oblige, j’imagine. Je n’ai pas altéré le titre de cet article, simplement traduit.