Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 18 Nov, 2011 dans Environnement

Brésil : marée noire au large des côtes de Rio, mais tout va bien madame la marquise

(Source : Nature Alerte)

La société « Chevron Brazil Petroleo Ltd » est confrontée a des fuites de pétrole conséquentes de ses infrastructures de pompage sous marines au Brésil et ce depuis jeudi dernier. La zone d’extraction appelée « Campo Frade » où se produisent ces fuites se situe à 370 Km au larges des côtes nord-est de Rio De Janeiro, au Brésil, à une profondeurs d’environ 1200 mètres sous la surface de l’océan.De nombreuses nappes de pétrole ont été observé à la surface.

Ses fuites sont estimées entre 65 et 105 mètres cube/jour ou encore entre 400 et 650 barils de pétrole/jour.

Chevron Brésil a déployé plus de 17 navires et une équipe d’experts pour tenter de contenir cette catastrophe.

Aujourd’hui elle nous informe sur la situation comme suit:

Chevron affirme avoir maîtrisé la fuite dans le champs de Frade au Brésil

RIO DE JANEIRO – Le géant pétrolier américain Chevron a dit mardi dans un communiqué avoir maîtrisé la fuite de pétrole du gisement de Campo Frade, au Brésil.

Les efforts du groupe pour mettre fin au suintement de brut sur le fond océanique et aux reflets pétroliers sur l’eau qu’il a entraînés à proximité du son gisement de Frade ont réussi, affirme-t-il.

Grâce à ces opérations de contrôle de puits réussies, la quantité de pétrole qui arrive des lignes de suintement au fond de l’océan a baissé de manière significative. Chevron Brésil continue de gérer la situation pendant les opérations de colmatage qui se dérouleront dans les prochains jours, et qui s’achèveront par la cimentation du puits.

Une fuite de brut était survenue jeudi dans le champ pétrolifère de Campo Frade, à 370 km au nord-est des côtes de Rio.

Chevron dispose de 17 navires pour contenir la nappe de pétrole, qui équivaut à quelque 400 ou 650 barils et se trouve à 120 km du littoral.

Toutes les activités de forage dans le champ de Frade ont été paralysées.

Le champ de Frade se trouve à proximité de celui de Roncador, exploité par le géant pétrolier brésilien Petrobras, l’un des plus grands producteurs de brut du pays.

Partager cet article :