Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 28 Fév, 2012 dans Téléromans politiques

Selon les espions américains, l’Iran ne fabrique pas de bombe nucléaire

(Source : Realinfos)

Les agences de renseignement américaines sont toujours d’avis que l’Iran n’est pas pas engagé dans la mise au point d’une arme nucléaire, dans la droite ligne d’une évaluation de fin 2007, affirme samedi le New York Times.

Citant des “responsables présents et passés”, le journal assure que le “consensus” entre les 16 agences de renseignement américaines est que sont toujours valables les conclusions d’un rapport de novembre 2007 du Conseil national du renseignement (NIC) estimant que l’Iran avait abandonné en 2003 son programme de mise au point d’une arme nucléaire. Cette conclusion a été “globalement réaffirmée” dans une nouvelle estimation du NIC de 2010, selon le journal. Et s’il n’y a aucune discussion sur le fait que Téhéran mène un programme d’enrichissement d’uranium la CIA et d’autres agences estiment que l’Iran n’a pas encore décidé de reprendre la mise au point d’une arme nucléaire.

Le programme d’enrichissement pourrait selon les analystes américains répondre à une volonté de Téhéran de cultiver une “ambiguïté stratégique”, et d’augmenter son influence régionale en semant le doute sur ses réelles capacités en matière de nucléaire militaire L’article du New York Times intervient alors que les tensions sont vives autour du programme nucléaire iranien et qu’Israël souffle notamment le chaud et le froid concernant une éventuelle frappe contre les installations nucléaires iraniennes. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a de son côté reconnu cette semaine être dans une impasse concernant le dossier iranien, évoquant des “divergences majeures” avec Téhéran sur la clarification de son programme nucléaire. L’AIEA a envoyé deux missions de haut rang en l’espace de moins d’un mois, mais son équipe est revenue bredouille.

 

Source : LCI.TF1

Lire aussi : L’AIEA certifie la nature pacifique du nucléaire iranien

Partager cet article :