Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 4 Avr, 2012 dans Science du contrôle

Tuer au nom de la terreur : la peine de mort pour les accusés du 11-Septembre

(Source : Cyberpresse)

Les cinq hommes «sont accusés d'être responsables de la préparation et de l'exécution des attentats du 11 septembre 2001 à New York, Washington et Shanksville (Pennsylvanie), qui ont tué 2976 personnes», a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué. PHOTO: ARCHIVES REUTERS

Commentaire :
11 ans plus tard! Laissons tomber a numérologie des coïncidences, mais avouons que pour des gens qui savaient seulement quelques heures après les « attentats » qui étaient les coupables… 11 ans après, seulement, on décide qu’ils sont passibles de la peine de mort?! Il faut marteler, marteler et marteler cet événement sans cesse, sans arrêt car c’est la justification ultime pour l’État policier et les lois liberticides passées tous azimuths. Le Roi est mort, longue vie au Roi!

La justice militaire américaine réclamera la peine de mort contre le Koweïtien Khaled Cheikh Mohammed et les quatre autres hommes accusés d’avoir fomenté les attentats du 11 septembre 2001, a annoncé mercredi le Pentagone en dévoilant les accusations retenues contre les cinq suspects.

Les cinq hommes «sont accusés d’être responsables de la préparation et de l’exécution des attentats du 11 septembre 2001 à New York, Washington et Shanksville (Pennsylvanie), qui ont tué 2976 personnes», a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué.

Les autorités «défèrent le dossier à une commission militaire capitale, ce qui signifie que les cinq accusés pourront être condamnés à mort s’ils sont reconnus coupables», a précisé le Pentagone.

Khaled Cheikh Mohammed, mieux connu sous ses initiales anglaises de «KSM», ainsi que Ramzi ben al-Chaïba, Ali Abd al-Aziz Ali, Wallid ben Attach et Moustapha al-Houssaoui devront comparaître dans les 30 jours devant un tribunal militaire d’exception de Guantanamo pour être formellement mis en accusation.

Le procès pourrait toutefois ne commencer que dans plusieurs mois.

Commentaire :
Et durer 11 ans, pourquoi pas.

Les cinq accusés

– Khaled Cheikh Mohammed, alias «KSM» (ses initiales en anglais): ce Koweïtien d’origine pakistanaise de 46 ans a fait ses études aux États-Unis. Il a déclaré, selon le Pentagone, avoir été l’architecte en chef du complot du 11 septembre 2001, ainsi que d’une trentaine d’autres attentats ou projets d’attentats. Il a consacré sa vie au djihad anti-occidental.

– Ramzi ben al-Chaïba: co-locataire à Hambourg de Mohammed Atta, le chef du commando du 11-Septembre, ce Yéménite de 39 ans a été entraîné dans les camps d’Al-Qaïda en Afghanistan. Selon l’accusation, il devait participer à l’opération mais n’a pu obtenir de visa pour les États-Unis.

– Ali Abd al-Aziz Ali: neveu de Khaled Cheikh Mohammed et cousin de Ramzi Youssef, auteur de l’attentat contre le World Trade Center en 1993, ce Pakistanais d’environ 35 ans élevé au Koweït a fait du djihad une tradition familiale. Il est accusé d’avoir participé à l’organisation logistique de l’opération du 11 septembre 2001.

– Wallid ben Attach: né en Arabie Saoudite d’une famille originaire du Yémen, il est accusé d’avoir participé aux repérages pour les attentats. Le gouvernement américain soupçonne cet homme d’une trentaine d’années d’avoir aussi été le principal instigateur de l’attentat contre le «destroyer» américain Cole, qui a tué 17 marins américains sur la côte du Yémen en octobre 2000.

– Moustapha al-Houssaoui: ce Saoudien de 43 ans est accusé d’avoir été le financier d’Al-Qaïda, lors des premières années de l’organisation. Selon l’accusation, il a organisé et centralisé le financement du 11-Septembre, notamment en expédiant aux pirates de l’air les fonds qui leur ont permis de payer leur hébergement et leurs cours de pilotage.

Partager cet article :