Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 25 Oct, 2011 dans Science du contrôle

Télévision numérique : qui regarde qui? Big Brother vous surveille!

(Source : Besoin de savoir)

Commentaire :
Malheureusement, comme beaucoup d’articles de Besoin de savoir, la documentation et les sources font ici cruellement défaut surtout puisque c’est un sujet borderline « conspirationniste ». Par contre, pour qui se donnera la peine de chercher, vérifier et valider l’information, il s’avère que la réalité dépasse la fiction, du moins dans ce cas-ci.

Avec l’avènement des communications numériques, les signaux  sont beaucoup plus puissants  et les images sont d’une qualité inégalée.

Cette technologie  n’est  plus un luxe; chaque foyer occidental est équipé de téléviseurs, de PC, de terminaux numériques, d’Internet.

Selon certains théoriciens des médias, ces supports vont actualiser un nouveau niveau de surveillance, inégalé et quotidien !

 

Big Brother, en mode hi-tech

La technologie numérique permet à un tiers de contrôler les individus (il est aisé de connaître le programme regardés par un téléspectateur ou le site visité par un internaute).

Officiellement, ce type de contrôle permet d’ empêcher les dérives (cybercriminalité , réseaux de vidéos illégales, piratage). Mais cela permet également aux gouvernements ou aux multinationales des médias de contrôler l’information : un ministre des communications quelque peu zélé peut  supprimer des informations essentielles sur telle rébellion citoyenne ou sur une controverse impliquant des élus.

Pour compliquer le problème , les enceintes de votre TV peuvent être converties en un dispositif d’écoute clandestine.

La télévision numérique serait ainsi  le support idéal pour les réseaux de surveillance du peuple par les autorités politiques, policières et commerciales.

 

Les Pokemon, en mode subliminal

Le potentiel de manipulation mentale est stupéfiant. Le contrôle de l’esprit et le lavage de cerveau via les télécommunications de masse auraient déjà fait leur preuve dans diverses régions du globe.

L’un des exemples les plus significatifs est le suivant  : les Pokemon ont provoqué des comportements étranges et pathologiques après la diffusion de certains épisodes.

Ce dessin animé japonais fit même l’objet d’ une interdiction complète de diffusion sur le réseau contrôlé par l’Etat russe, après la découverte du « système du 25ème coup », méthode subliminale de contrôle mental qui produit des effets négatifs sur les enfants.

Cette technique affecterait négativement le subconscient des enfants via une programmation neurolinguistique. Les enfants se comportent comme des « zombies ».

Cet exemple montre que le système nerveux humain peut être manipulé par les les impulsions subliminales des écrans TV.

 

Big Brother à l’étude

Des recherches américaines sur le contrôle de l’esprit et la manipulation du système nerveux par les champs électromagnétiques ont montré que des moniteurs ( écrans d’ordinateur et écrans de télévision) peuvent émettre de faibles champs électromagnétiques à basse fréquence et que la résonance sensorielle peut être initiée de cette manière.

Ainsi, les moniteurs pourraient être utilisés pour manipuler le système nerveux des personnes se trouvant  à proximité.

L’auteur britannique David Icke souligne que les téléviseurs numériques accroissent anormalement les états émotionnels pathologiques chez les téléspectateurs qui ressentent de plus en plus des effets secondaires étranges et ont des comportements anormaux.

David Icke dénonce également les « répéteurs », celles et ceux ( et nous en faisons sans doute partie , peu ou prou) qui répètent des idées présentées par les médias , des idées, toutes faites, digérées, assimilées, sans réflexion ( « C’est vrai, je l’ai vu à la Télé »). Selon lui, dans un avenir proche , la publicité via  les ondes numériques ciblera directement  chaque téléspectateur.

Notre technologie évolue à un rythme effrayant… Mais dans un monde où nos libertés s’amenuisent rapidement et où  les gouvernements semblent vouloir contrôler chacune de nos paroles, chacune de nos pensées, chacun de nos actes, est-ce vraiment si improbable que nous soyons  confrontés très bientôt  à un véritable  » Big Brother ?  »

La réponse est non

Commentaire :
Et ce n’est pas pour « bientôt », mais bien pour hier et aujourd’hui. Demain inclus 😉

Partager cet article :