Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 18 Août, 2011 dans Science du contrôle

États-Unis : un logiciel prédisant des crimes expérimenté avec succès en Californie

(Source : 20 minutes via Les moutons enragés)

Il a conduit en un mois à plusieurs arrestations…

Image d'illustration/ts-elemeca.e-monsite.com

Prévoir des crimes qui auront lieu dans le futur, c’est la base du scénario de«Minority Report» de Steven Spielberg, mais c’est aussi ce qu’expérimente depuis début juillet la police de Santa Cruz (Californie) grâce à un logiciel indiquant aux officiers où des délits sont susceptibles d’avoir lieu, a rapporté lundi le New York Times.

Son efficacité s’est notamment illustrée lorsque deux femmes ont été arrêtées dans un parking de la ville alors qu’elles étaient sur le point de braquer des voitures. Bonne pioche pour les policiers puisque l’une d’entre elles avait des amendes impayées tandis que l’autre était en possession illégale de drogues.

27% de cambriolages en moins

Le logiciel avait indiqué au préalable aux forces de l’ordre que des braquages de voiture allaient justement avoir lieu à cet endroit ce jour-là. Utilisé pour des vols de voitures mais également des cambriolages de maison, le programme a permis la prévention de plusieurs crimes et l’arrestation de cinq personnes, s’est d’ores et déjà félicitée auprès du New York Times la police de Santa Cruz, qui a recensé une baisse de 27% de cambriolages en un mois (par rapport à juillet 2010). Cependant, son véritable succès ne sera évalué que dans six mois.

D’après le quotidien, l’utilisation de ce type de logiciel n’est pas nouvelle – une unité de prédiction a été créée à Chicago l’an dernier, mais risque bien de se répandre à travers le pays en raison des restrictions budgétaires de plus en plus nombreuses aux États-Unis. «Actuellement, nous avons 30% d’appels d’urgence en plus avec 20% de personnel en moins qu’en 2000», a ainsi déploré Zach Friend, analyste criminel au département de police de Santa Cruz. «Nous devons donc employer nos ressources d’une manière plus efficace, et nous avons pensé que ce programme nous aiderait», a-t-il ajouté.

Le logiciel bientôt utilisé à Los Angeles

Le logiciel de Santa Cruz est en tout cas le plus sophistiqué jamais utilisé, celui-ci se basant sur les modèles de prédiction des répliques de séismes. Il génère ainsi des projections sur les lieux et les horaires où les risques de futurs crimes sont les plus forts grâce à une base de données recensant tous les délits commis par le passé. Les projections sont rééditées chaque jour en fonction des nouveaux crimes qui ont lieu dans la ville.

Développé par un groupe de chercheurs comprenant deux mathématiciens, un anthropologue et un criminologue, le programme devait équiper à l’origine la police de Los Angeles qui suit de près l’expérience de Santa Cruz et devrait finalement s’en servir plus tard cette année avec l’idée d’y intégrer la prédiction des crimes violents.

Commentaire :
Bientôt dans un quartier près de chez vous…

Partager cet article :