Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 22 Oct, 2014 dans Science du contrôle

Canada : deux attentats terroristes en trois jours – les lois liberticides passeront!

(Source : Radio-Canada)

Commentaire :
Les voici, tous sourire aux lèvres… leurs projets de lois liberticides (au nom de la « sécurité », bien entendu) passeront maintenant haut la main.
Le ministre de la Sécurité publique Steven Blaney, au centre, le directeur du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) Michel Coulombe à gauche et le commissaire de la GRC, Bob Paulson à droite, devant le comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes. © PC/Adrian Wyld

Le ministre de la Sécurité publique Steven Blaney, au centre, le directeur du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) Michel Coulombe à gauche et le commissaire de la GRC, Bob Paulson à droite, devant le comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes. © PC/Adrian Wyld

Situation de crise au Canada : un deuxième attentat terroriste, cette fois au Parlement canadien.

Ces deux attaques viennent sérieusement ébranler la confiance des Canadiens, car lundi de cette semaine près de Montréal, un jeune Canadien, Martin Rouleau, converti à l’islam avait fauché deux militaires canadiens avant d’être abattu par les policiers.

Depuis quelques semaines, le gouvernement canadien préparait pourtant l’opinion publique voulant que la menace terroriste notamment islamique en territoire canadien était sérieuse et qu’il fallait se préparer au déploiement de toute une nouvelle série de mesures pour freiner les complots des terroristes sur notre territoire.

Commentaire :
Quel synchronicité! Quel timing! Tout arrive à temps à qui sait attendre, dit-on. Personnellement, mon champ sémantique pour décrire les événements ressemblerait plus à « prémédité », « planifié », « orchestré », etc.

La nouvelle contre-attaque canadienne aux terrorisme se préparait depuis plusieurs mois.

Commentaire :
Ne restait donc qu’à créer l’événement opportun. Probablement que le premier « attentat » était un peu trop cousu de fil blanc, nous avons donc créé un second « attentat » afin de s’assurer du succès de notre « mission ».

.

Le gouvernement prépare sa contre-offensive depuis longtemps

Au début du mois d’octobre notamment, le gouvernement canadien avait préparé l’opinion publique à l’adoption éventuelle de toute une série de nouvelles mesures pour combattre les dangers posés principalement par de jeunes hommes au Canada qui choisissent d’adhérer aux islamistes radicaux.

Commentaire :
Je mets ma main au feu que ces « mesures » dépasseront largement le cadre de « jeunes hommes au Canada qui choisissent d’adhérer aux islamistes radicaux » et seront écrites en termes si vagues qu’elles finiront par cibler un peu n’importe qui

Le commissaire de la Gendarmerie Royale du Canada, Bob Paulson comparaissait le 8 octobre dernier devant le comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes et y affirmait que la GRC enquêtait sur plusieurs Canadiens revenus au pays après avoir combattu dans les rangs de groupes extrémistes au Moyen-Orient. Il précisait que la GRC menait 63 enquêtes de sécurité nationale relativement à 90 individus qui ont l’intention de se rendre à l’étranger ou qui étaient rentrés au pays.

.

Avant les attaques de lundi et mercredi, les annonces se suivaient et se ressemblaient…

Jeudi de la semaine dernière, le ministre canadien de la Sécurité publique, Steven Blaney, annonçait qu’il projetait de présenter dès cette semaine des modifications législatives à la Loi sur le Service canadien de renseignement de sécurité SCRS pour donner plus de pouvoir pour lutter contre le terrorisme.

Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney, indiquait que la menace terroriste était devenue « plus complexe et diffuse » depuis l’adoption de la loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), il y a 30 ans, et que le péril ne s’arrêtait pas aux frontières du pays.

Commentaire :
…« plus complexe et diffuse »… Barbe et Islam = terrorisme. C’est complexe, ça? C’est diffus? Vous m’en voyez confus… et c’est probablement là le but.

Partager cet article :