Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 13 Sep, 2011 dans Science du contrôle

Californie : un inquiétant projet de loi pourrait permettre de vacciner les enfants à l’insu des parents

(Source : Les moutons enragés)

Cela ne fait qu’en remettre une couche! Les lobbys contrôlent le monde et s’imposent quels que soient les moyens, et tant que rien ne sera fait, tant que la politique en général ne changera pas, alors cela continuera. Le souci, c’est que plus le temps passe, plus nous nous rendons compte que les vaccins sont potentiellement dangereux ou inefficaces, et malgré tout cela….. Big pharma décide…

(AP Photo/Jae C. Hong)

 

En Californie, sous couvert de santé et de prévention des maladies sexuellement transmissibles, le projet de loi AB 499 pourrait permettre à des enfants, dès 12 ans, de consentir à une vaccination anti-hépatite B ou anti-HPV (maladies sexuellement transmissibles), à l’insu des parents!

Bien entendu, il va sans dire que la vaccination réalisée dans de telles conditions, laisse les parents tout autant responsables pour les dommages qui pourraient en résulter car, rappelons-le, la très courageuse Cour Suprême des Etats-Unis, a octroyé l’impunité juridique totale aux fabricants de ces « produits inévitablement dangereux » (« unavoidably unsafe products »), au motif qu’autrement, ces industries risqueraient de faire faillite, sous l’effet des poursuites.

Il va sans dire que ce type de loi est des plus profitables pour les pharmas car les jeunes adolescents constituent un public facilement manipulable. C’est si vrai que, dans les années 90′, une note interne d’un des laboratoires producteurs du vaccin anti-hépatite B admettait: « Sur le marché de la vaccination, les adolescents sont un segment très porteur. Il faut dramatiser… faire peur avec la maladie. »

Partager cet article :