Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 1 Août, 2011 dans Guerre perpétuelle

Syrie: 100 morts lors d’une vaste offensive de l’armée à Hama

(Source : Cyberpresse – Article tronqué afin de n’en ressortir que l’essentiel)

Des images tirées de YouTube par l'agence de presse Reuters témoignent de la violence de l'offensive de l'armée à Hama. Photo: Reuters/YouTube

Cent personnes ont été tuées dimanche et des dizaines d’autres blessées lors d’une vaste offensive de l’armée à Hama, ville rebelle du centre de la Syrie, pour «l’une des journées les plus sanglantes» depuis le début de la révolte à la mi-mars, selon des militants.

«Cent civils ont été tués dimanche à Hama par des tirs des forces de sécurité qui accompagnaient l’armée lorsqu’elle a pénétré en force dans la ville de Hama», a déclaré Abdel Karim Rihaoui, président de la Ligue syrienne de défense des droits de l’Homme (LSDDH).

[…]

Le président américain Barack Obama s’est dit «horrifié» et a assuré que Washington allait chercher à isoler un peu plus Damas, tandis que l’attaché de presse de l’ambassade américaine à Damas a estimé sur la BBC que l’assaut lancé contre Hama était un acte «désespéré» de la part du régime.

Rome a réclamé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU, suivie quelques heures plus tard de l’Allemagne, qui préside le conseil jusque lundi avant de céder le fauteuil à l’Inde.

Commentaire :
« La communauté internationale horrifiée par le « massacre » de Hama » titrent certains journaux. Si nous décodons, ça veut simplement dire que la « communauté internationale » est intéressée par ces événements et aimerait y jouer un rôle plus actif. Business as usual. Rien d’horrifiant pour eux, la guerre est rentable un point c’est tout.

Londres a dénoncé des attaques injustifiées «d’autant plus choquantes» qu’elles ont lieu à la veille du mois sacré du ramadan.

Commentaire :
Londres qui se préoccupe du ramadan? Ah bon.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a lui «vigoureusement condamné l’usage de la force contre la population civile» en demandant instamment au gouvernement d’«arrêter cette violente offensive» et en rappelant au régime de Damas qu’il est responsable de «tous les actes de violences commis» contre la population.

Commentaire :
L’ONU condamne vigoureusement ce que son bras armé, l’OTAN, s’apprête à faire (et fait) : cibler des civils. En anglais, ils utilisent l’expression ‘talking both sides of your mouth’, c’est-à-dire ‘parler des deux côté de la bouche’… Je crois qu’il n’y a PERSONNE qui ne soit pas atteint de dissonance cognitive dans les « hautes sphères ». C’est mon constat personnel. Aussi ometterai-je le reste de l’article : les fans du style pourront s’y rendre via la source citée au haut de l’article.

Partager cet article :