Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 19 Déc, 2011 dans Guerre perpétuelle

Retrait des soldats américains d’Irak : déployés à la frontière syrienne ou devenus… diplomates

(Source : Alter Info + Alter Info)

Des soldats américains déployés à la frontière syrienne 

Selon l’ancienne traductrice du FBI Sibel Edmonds, célèbre « whistleblower » du 11 septembre, des troupes américaines auraient été déployées ces derniers jours près de la frontière syrienne de la Jordanie. Les éléments ont été exposés sur son site Boiling Frogs Post et sur la chaîne d’information internationale Russia Today.

Selon Edmonds, un journaliste irakien basé à Londres a confirmé que des soldats américains ayant quitté la base aérienne irakienne de Ain al-Assad la semaine dernière, dans le cadre du retrait des troupes américaines, ne sont pas rentrés aux Etats-Unis mais ont été transférées en Jordanie. Une source militaire en Jordanie a indiqué avoir observé des transferts de centaines de soldats étrangers dans le nord-est du pays. Une source du journaliste syrien dissident Nizar Nayouf travaillant pour Royal Jordanian Airlines a affirmé qu’au moins un avion de transport de troupes américain s’était posé sur la base aérienne d’al-Mafraq .

Nos collègues du magazine EIR à Washington ont interrogé le porte-parole du Pentagone, qui a formellement nié tout transfert de troupes entre l’Irak et la Jordanie. Il est tout à fait possible, comme ce fut le cas lors du changement de régime en Libye, que ces soldats soient déployés sous l’égide de la CIA afin d’éviter un déploiement illégal de troupes régulières.

17000 Américains resteront en Irak en tant que diplomates !

IRIB – Un journal suisse a écrit: alors que les dernières unités des 17000 forces américaines ont quitté l’Irak, les nouvelles font état de la présence de 17000 diplomates américains en Irak.Selon l’IRNA, le journal suisse, « Neue Züricher Zeitung », écrit que le retrait des forces militaires de l’Irak n’était qu’un acte symbolique car la diplomatie américaine est en train de créer un réseau diplomatique en Irak sans précédent dans l’histoire de ce pays. Ce journal ajoute: près de 17000 Américains sous la couverture diplomate dont 5000 effectifs de différentes compagnies de sécurités seront engagé en Irak. La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a déclaré pour sa part que l’armée de ce pays après le retrait total de l’Irak, poursuivrait toujours les missions logistiques et de formation en Irak et elles auront une présence forte dans ce pays.

Partager cet article :