Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Pages Menu
Menu

Publié le 24 Oct, 2016 dans Guerre perpétuelle

Qui approvisionne l’État Islamique?

(Source : Réseau International)

Se disant étonnés de voir que les terroristes de l’État Islamique avaient des véhicules flambant neufs, il y a quelques mois les États-Unis avaient publiquement déclaré vouloir connaitre l’origine de ces véhicules. En fait, selon plusieurs analystes Washington en avait lui-même fourni plusieurs centaines en Syrie. La déclaration des USA est donc restée sans suite, jusqu’à ce que l’armée russe contacte il y a quelques semaines la société Toyota au Japon. Celle-ci a alors fourni une liste de clients: une société d’Arabie Saoudite « liée au Royaume » a acheté un total de 22500 véhicules, une société du Qatar 32000, les Émirats Arabes Unis 11650 et l’armée jordanienne 4500 véhicules. L’armée jordanienne a reçu des crédits de la part de plusieurs banques d’Arabie Saoudite pour financer ces achats.

Dans le même temps des informations ont montré que les ventes d’armes des pays occidentaux, en particulier des USA et de la France, à plusieurs pays du Golfe Persique – Émirats Arabes Unis, Qatar et Arabie Saoudite – servaient en fait à alimenter l’État Islamique et autres groupes terroristes. L’Arabie Saoudite a ainsi fourni 500 missiles antichars TOW aux « terroristes modérés ».

On se souviendra également des livraisons d’armes de la France, comme s’en vantait alors Laurent Fabius (article ici), et il est bien connu que les USA approvisionnent leurs protégés (les « terroristes modérés » d’Al Nosra entre autres) en armement de pointe.

Il est donc clair que que si les pays occidentaux ne fournissaient pas les terroristes en armes et matériel, les troupes de l’Etat Islamique et autres groupes pourraient être bien vite mis hors d’état de nuire.

Commentaire :
Toujours est-il qu’il faut comprendre qu’ils ne nuisent pas, bien au contraire, ils sont essentiels aux plans de « l’élite ». En effet, comment renverser des régimes, s’approprier les ressources d’autres nations, faire des profits incommensurables avec l’industrie de l’armement, etc., si nous n’avons pas un ennemi à combattre?