Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 30 Déc, 2012 dans Guerre perpétuelle

Nombre record de soldats afghans tués en 2012

(Source : La Presse)

Des soldats de l’armée afghane participent à un service funéraire à Hérat, le 11 décembre 2012.
PHOTO AREF KARIMI, AFP

Commentaire :
Mais ne vous en faites pas, tout va très bien, madame la Marquise.

Plus de 1000 soldats afghans sont morts au combat cette année, le plus lourd bilan depuis le début de l’insurrection des talibans, alors que l’armée nationale assume une plus grande responsabilité avant le retrait des forces de l’OTAN en 2014, a annoncé un responsable afghan dimanche.

Commentaire :
Si les chiffres officiels ne comptent que 1056 soldats, imaginons 1) le chiffre réel et 2) le nombre de civils tués.

«Au cours des neuf derniers mois, 906 soldats de l’armée afghane ont été tués. Au total, 1056 soldats ont été tués en 2012», a déclaré le général Mohammad Zahir Azimi, porte-parole de ministère de la Défense. «Le bilan s’est aggravé par rapport aux années précédentes».

La capacité de l’armée, qui se développe rapidement pour contenir l’insurrection islamiste programmée est la clé pour éviter perpétuer une guerre civile généralisée en Afghanistan après le retrait prévu en 2014 des 100 000 hommes de la force internationale (ISAF).

Selon le général Azimi, l’armée a la responsabilité principale de la sécurité de plus de 75 % du territoire du pays, mais elle a besoin de meilleurs équipements, notamment une protection contre les mines, pour réduire ses pertes.

L’OTAN a pour objectif de former au maximum 350 000 soldats et policiers afghans d’ici à la fin de l’année 2014 pour assurer la stabilité guerre en Afghanistan.

Désertions, faible taux de réengagement et moral bas chez les Afghans sont les principaux problèmes qui préoccupent les chefs militaires afghans et de l’OTAN.

Les «attaques de l’intérieur» lancées par des membres des forces de sécurité afghanes contre les soldats de l’OTAN et les instructeurs occidentaux ont fait plus de 60 morts cette année, sapant gravement la confiance entre l’Isaf et les militaires afghans.

Les talibans ont été chassés du pouvoir en 2001, mais mènent depuis une insurrection contre le gouvernement proaméricain du président Hamid Karzaï.

Partager cet article :