Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 8 Nov, 2011 dans Guerre perpétuelle

Israël : une attaque contre l’Iran serait «plus proche qu’une option diplomatique»

(Source : Cyberpresse)

Shimon Peres Photo: AFP

 

Le président israélien Shimon Peres a averti dimanche que «la possibilité d’une attaque militaire contre l’Iran est plus proche qu’une option diplomatique» avant la publication par l’Agence Internationale pour l’Énergie Atomique (AIEA) d’un rapport sur l’Iran.

«La possibilité d’une attaque militaire contre l’Iran est plus proche que l’option diplomatique», a affirmé le président dans une interview au quotidien Israël Hayom.

«Je ne pense qu’il y ait déjà une décision à ce sujet, mais l’impression prévaut que les Iraniens s’approchent de l’arme atomique. Apparemment, cela devrait se produire d’ici un an environ», a ajouté le président.

Commentaire :
La propagande selon laquelle « cela devrait se produire d’ici X temps » dure depuis plus de 20 ans! Plus ça change, plus c’est pareil, dit-on.

«Nous ne devons pas dévoiler à l’ennemi quelles sont nos intentions. Il faut être discrets pour tout ce qui est opérationnel», a poursuivi M. Peres.

Commentaire :
«Nous ne devons pas dévoiler à l’ennemi quelles sont nos intentions» dit-il aux médias officiels. Mais quelle discrétion!

Lors d’une précédente interview à la deuxième chaîne de télévision privée, le président avait affirmé que les «services de renseignements des divers pays qui surveillent (l’Iran) s’inquiètent et pressent leurs dirigeants d’avertir que l’Iran est prêt à obtenir l’arme atomique».

«Il faut se tourner vers ces pays pour qu’ils remplissent leurs engagements», a-t-il encore dit.

M. Peres a tenu ces propos alors que l’AIEA doit publier mardi ou mercredi, selon des diplomates auprès de l’agence onusienne, un rapport sur le programme nucléaire de l’Iran.

Commentaire :
Qui, pour une fois – puisqu’ils n’ont jamais rien trouvé depuis tant de temps -, ira en leur sens. Toute cette affaire est cousue de fil blanc.

Lors d’une autre interview à la radio publique, M. Peres a affirmé que, selon les «signes avant-coureurs, l’Agence a en main des preuves que les Iraniens malgré leurs dénégations vont bien produire un armement nucléaire».

«Jusqu’à présent, l’Agence avait accordé le bénéfice du doute à l’Iran. Ce rapport, s’il est publié, va lever le doute», a ajouté le président en préconisant un durcissement des sanctions «économiques et pétrolières» contre Téhéran.

Commentaire :
Et bien sûr, ils le savent à l’avance! Cousu de fil blanc? Un éléphant dans un salon ne serait pas plus visible. Le reste de l’article, lavé plus blanc que blanc par l’AFP, se trouve ici.

Partager cet article :