Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 29 Sep, 2011 dans Guerre perpétuelle

Irak : 79 morts ou blessés dans une explosion, Afghanistan : recrudescence des violences en 2011

(Source : AlterInfo + Armées.com)

Commentaire :
Qu’on ne se fasse aucune illusion, le « retrait des troupes » n’est qu’une expression trompeuse et mensongère directement issue du novlangue de l’ère post 11 septembre.

79 morts ou blessés, dans une explosion, en Irak

L’explosion d’une voiture bourrée d’explosifs, à Kirkuk, dans le Nord de Bagdad, a fait 3 morts et 76 blessés. Cette explosion a eu lieu, à proximité d’une banque, où des policiers venaient toucher leurs salaires, a rapporté l’AFP, aujourd’hui, jeudi. La plupart des blessés sont des policiers. Certains des employés de la banque et des civils irakiens ont, également, été blessés. Cette explosion a détruit la banque et a, également, provoqué des incendies dans les maisons alentours. Avant cet incident, des hommes armés, non identifiés, avaient attaqué une voiture, à l’Est de Bagdad, a fait part une source irakienne. Suite à cette attaque, un officier du ministère de l’Intérieur et son chauffeur ont été tués, a ajouté la même source.

Source : http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/144701-79-morts-ou-bless%C3%A9s-dans-une-explosion-en-irak

 

Afghanistan : recrudescence des violences en 2011

La sécurisation du pays est loin d’être acquise. Un attentat contre les forces de police afghanes vient de faire 8 morts dans le sud du pays et le harcèlement des talibans gangrène désormais tout le pays. 21 personnes sont mortes cette semaine dans des attentats à l’explosif. L’ancien président, en mission de paix a été assassiné.

Pas un kilomètre carré de ce pays n’est sûr. Selon un rapport de l’ONU, on note, pour 2011 un accroissement de 40% des « incidents de sécurité » par rapport à 2010. Rappelons que 459 militaires de l’OTAN ont été tués cette année.

L’ONU, par la voix de son SG parle de « contexte d’intensification générale des combats » et observe une recrudescence d’attentats ciblés dans tout le pays, y compris dans la capitale, Kaboul, sans que les forces étrangères et locales ne puissent enrayer le développement des attaques. 5% de civils en plus ont été touchés entraînant un mouvement de panique migratoire importante.

En 2014, les 140.000 soldats de la coalition seront partis et le territoire sera livré, pour sa sécurité, aux forces afghanes

Partager cet article :