Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 1 Sep, 2011 dans État policier

Terrorisme par la prévention aux É.U. : la sécurité renforcée dans tout le pays à l’approche du 11 septembre

(Source : Cyberpresse – Titre original « La sécurité renforcée dans tout le pays à l’approche du 11 septembre »)

La sécurité sera renforcée à New York, particulièrement autour de Ground Zero, où se dressaient autrefois les deux tours du World Trade Center. Archives AFP

À l’approche du 10e anniversaire des attentats du 11 septembre 2011 aux États-Unis, la sécurité se renforce dans les aéroports, les gares, les centrales nucléaires et les stades sportifs de tout le pays.

Le conseiller du président Barack Obama pour la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, John Brennan, a déclaré mercredi qu’il n’y avait pas de menace spécifique aux États-Unis, mais que cela ne signifiait pas qu’il fallait relâcher la vigilance.

M. Brennan a reconnu que les autorités étaient préoccupées par d’éventuels «loups solitaires» qui pourraient mener des attaques, et par la possibilité qu’Al-Qaïda ou d’autres groupes terroristes tentent de tirer avantage des cérémonies de commémoration du 11 septembre 2001.

Le renforcement de la sécurité à travers le pays met en évidence le changement de stratégie depuis les attentats, il y a dix ans. Les forces de l’ordre et les services de secours ont été formés pour détecter les activités suspectes qui pourraient être liées à un complot terroriste. Ils ont aussi été informés que la menace avait en partie changé et que les attaques spectaculaires impliquant des avions étaient moins probables que de petites opérations moins sophistiquées menées par de petits groupes ou des individus. Les régions métropolitaines ont été placées en état d’alerte.

Mercredi, les commerçants de Union Station, la gare régionale de Los Angeles, ont été informés par les autorités des moyens de surveiller les activités suspectes au cours des prochaines semaines, a indiqué le commandant Pat Jordan, du bureau du shérif du comté de Los Angeles.

La présence policière sera renforcée dans les transports en commun de Los Angeles, avec des chiens détecteurs de bombes et des fouilles aléatoires des bagages, a dit le commandant Jordan, ajoutant que les autorités ne pouvaient se permettre d’être «complaisantes».

Les employés des transports en commun de Los Angeles, tout comme les voyageurs à travers le pays, ont été avertis de signaler tout comportement suspect aux autorités. Il y a trois semaines, le département du shérif du comté de Los Angeles a organisé un exercice impliquant un tireur, dans un scénario semblable à celui des attentats meurtriers de Mumbai, en 2008.

Selon le commandant Jordan, l’une des principales menaces dans les transports en commun pourrait provenir de tireurs ou d’explosifs cachés dans des sacs à dos.

«Notre rôle au niveau local est devenu beaucoup plus important au cours des dernières années, alors que nous avons réalisé le potentiel d’une menace intérieure, d’une personne qui se trouve déjà ici aux États-Unis», a dit la chef du département de police de la région métropolitaine de Washington, Cathy Lanier.

Les éventuels terroristes intérieurs ont un cycle de planification plus court que les groupes terroristes qui organisent des attaques contre les États-Unis à partir d’autres pays, a dit Mme Lanier. Les autorités locales jouent donc un rôle crucial dans la découverte de complots dans leurs communautés avant qu’il ne soit trop tard, a expliqué Mme Lanier.

À Phoenix, en Arizona, la police exerce une surveillance accrue sur les centrales nucléaires, les aéroports et d’autres lieux stratégiques, a indiqué Bill Wickers, un responsable du département de police de la ville.

Une équipe de spécialistes des matières dangereuses, des armes et des bombes a aussi été formée et est prête à réagir en cas de besoin, a précisé M. Wickers.

Le chef de la police d’Arlington, en Virginie, où se trouve le siège du département de la Défense attaqué le 11 septembre 2001, a affirmé que les semaines entourant l’anniversaire des attentats constituaient une période de vigilance accrue.

«Il y a dix ans, le monde a changé pour nous, et nous devons tous rester extrêmement attentifs à ce qui se passe autour de nous», a dit Douglas Scott, de la police d’Arlington.

La sécurité sera aussi renforcée à New York, particulièrement autour de Ground Zero, où se dressaient autrefois les deux tours du World Trade Center, a indiqué le porte-parole du département de police, Paul Browne. La présence policière sera aussi accrue dans le métro, toujours considéré comme une cible potentielle des terroristes.

Commentaire :
Étant donné que tous les transports collectifs ont été fermés dans la prévision surdimensionnée face à Irene et que la ville de New York était déserte durant un certain temps, « ils » ont eu tout le temps nécessaire à préparer « leur » plan d’une « attaque terroriste ». Tout semble rentrer dans la logique terroriste des « anti-terroristes ». Enfin, vous connaissez la chanson.

Partager cet article :