Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 7 Sep, 2011 dans État policier

35 000 condamnations pour terrorisme depuis le 11 septembre 2001

(Source : Cyberpresse)

Depuis le 11-Septembre, on dénombre, seulement aux États-Unis, 2934 arrestations et 2568 condamnations, soit huit fois plus que pendant la décennie précédente. Photo: Archives Reuters

 

Au moins 35 000 personnes ont été condamnées pour terrorisme à travers le monde depuis les attaques du 11 septembre 2001. Et si plusieurs ont été incarcérées pour des attentats contre des hôtels ou des autobus, d’autres se sont retrouvées derrière les barreaux simplement pour avoir agité une affiche ou pour s’être exprimées en ligne.

Le premier recensement jamais effectué des arrestations et condamnations survenues dans le cadre de la lutte au terrorisme a permis à l’Associated Press de constater une hausse des mises en accusation entraînées par les nouvelles lois antiterrorisme -des lois fréquemment adoptées avec les encouragements et les incitatifs financiers de l’occident. Avant les attaques du 11-Septembre, quelques centaines de personnes seulement étaient condamnées pour terrorisme chaque année.

Le nombre exceptionnel de condamnations, auquel s’ajoutent quelque 120 000 arrestations, démontre que la guerre au terrorisme est maintenant livrée devant les tribunaux. La situation permet toutefois aussi de croire que des dizaines de pays profitent de la situation pour écraser la dissidence et emprisonner leurs détracteurs.

L’Associated Press a soumis des demandes d’accès à l’information dans des dizaines de pays, épluchant les données compilées par les forces de l’ordre et réalisant des centaines d’entrevues pour identifier les 119 044 personnes arrêtées pour terrorisme et les 35 117 condamnées dans 66 pays. L’ampleur réelle du phénomène est probablement nettement plus grande, puisque plusieurs pays ont refusé de collaborer.

On dénombre, seulement aux États-Unis, 2934 arrestations et 2568 condamnations, soit huit fois plus que pendant la décennie précédente.

Commentaire :
À ajouter aux 300 000 morts de la guerre « contre » le terrorisme. Les reste de l’article, mainstream et propagandiste, est disponible ici.

 

Partager cet article :