Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 22 Oct, 2012 dans Endoctrinement

Les services de renseignements britanniques recrutent des jeunes as des jeux vidéo

(Source : France Info – Merci à Clara)

Campagne de recrutement inédite actuellement en Grande-Bretagne. Les services de renseignements cherchent à embaucher des jeunes de « la génération X-Box ». Des pros des réseaux sociaux et des jeux vidéo qui aideront à contrer les attaques informatiques. Les candidats n’ont pas besoin d’avoir fait d’études supérieures.

La « génération X-Box » est la clé du succès britannique des attaques informatiques © Alamy Images Dailymail

Services secrets britanniques cherchent jeunes férus de réseaux sociaux et de jeux vidéo. Pas de diplôme d’université demandé. L’annonce de recrutement des services de renseignements pourrait ressembler à cela… La Grande-Bretagne a lancé une campagne inédite pour embaucher des jeunes ce jeudi. Des fous de jeux vidéo et de réseaux sociaux pour aider le pays à résister aux cybers-attaques. « Nous voulons accroître notre effort pour dénicher les plus talentueux pour nous aider à conserver notre expertise dans le domaine informatique », a souligné le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague, expliquant,« ce sont les jeunes innovateurs de la nouvelle génération, qui assureront la sécurité de notre pays dans les années à venir face à des menaces aussi sérieuses que celles que nous avons connues pendant la Seconde Guerre mondiale ».

 

Une centaine de recrutements

William Hague a lancé cette campagne lors d’un déplacement à Bletchley Park, au sud de l’Angleterre. Un lieu historique. Ce site était le siège de l’ancien quartier général des services d’écoutes et de renseignements chargés de décrypter les codes et les messages chiffrés des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon le Dailymail, une enveloppe de près de 600.000 euros va être débloquée pour aider à restaurer ce site.
La campagne prévoit de recruter une centaine de jeunes, de « la génération X-box », et qui ont grandi « dans un monde des réseaux sociaux et des jeux interactifs ». Ils seront recrutés dans le cadre d’un« nouveau schéma d’apprentissage » selon le Foreign Office. Ces jeunes n’auront pas besoin de sortir de l’université. Un diplôme de fin d’études secondaires ou une qualification professionnelle dans le domaine des sciences ou de la technologie suffiront pour faire acte de candidature.

Et si « nous ne sommes pas en guerre », selon le ministre des Affaires étrangères britannique, la lutte contre la cybercriminalité est « l’un des grands challenges de notre époque ». Grâce à ses jeunes, William Hague espère que la « Grande-Bretagne reste leader dans la cyber-sécurité et un espace sécurisé pour l’e-commerce et la propriété intellectuelle en ligne ».

Partager cet article :