Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 17 Déc, 2011 dans Économie

L’UE face au fléau de la pauvreté

(Source : Parlement européen)

L’UE face au fléau de la pauvreté

80 millions de personnes vivent dans la pauvreté en Europe.

 

Quatre-vingts millions d’Européens, soit 16 % de la population, vivent dans la pauvreté. Que font l’Union européenne et les Etats membres pour combattre ce fléau ?

Commentaire :
La réponse courte est : rien.

La première convention annuelle de la nouvelle plateforme européenne contre la pauvreté et l’exclusion sociale s’est réunit à Cracovie en octobre pour chercher des solutions.

Commentaire :
Et combien aura coûté cette « convention annuelle »? Les solutions sont pourtant si simples…

Le député belge Frédéric Daerden (Socialistes et démocrates) y était et a fait part de ses observations aux membres de la commission de l’emploi cette semaine.

Commentaire :
« J’ai constaté qu’il y avait de plus en plus de pauvres », voilà ce qu’est « faire part de ses observations ». Quelle avancée!

Les représentants des gouvernements et les organisations qui ont participé à l’événement ont tenté de trouver une solution pour sortir au moins 20 millions de personnes de la pauvreté d’ici 2020, a déclaré M. Daerden.

Selon la définition européenne, un personne est considérée comme menacée de pauvreté si elle vit avec un revenu inferieur à 60 % du revenu médian dans son pays.

Bien que la lutte contre la pauvreté soit principalement du ressort des gouvernements nationaux, l’Union européenne (UE) peut jouer un rôle de coordination en appliquant des règles communautaires et en mettant des fonds à disposition.

 

Des objectifs nationaux chiffrés

A Cracovie, où plus de 400 personnes ont participé à l’événement, les ministres nationaux ont discuté des objectifs qu’ils ont fixés pour lutter contre la pauvreté.

La France, par exemple, veut réduire le nombre de personnes menacées de pauvreté d’un tiers d’ici 2012. L’Allemagne compte réduire le nombre de chômeurs de longue durée de 20 % d’ici 2020. La Pologne a pour objectif de sortir 1,5 millions de personnes de la pauvreté dans la décennie à venir.

Commentaire :
Balivernes. Cela fait des décennies et des décennies qu’on nous raconte ce genre mensonges, et ce, partout à travers le monde. Et quel changement voyons-nous? On jurerait que quelqu’un a décidé exactement le contraire de tous ces « objectifs » qui n’atteignent jamais la cible.

 

Le Parlement lance un combat contre la pauvreté

Commentaire :
Probablement à coups de matraque, d’expulsions et d’interdictions de dormir dans les lieux publics. Investir dans des infrastructures empêchant l’accès à des endroits pour dormir, des lois d' »arrêt mendicité », voilà comment on luttre effectivement contre les pauvres.

Le 15 novembre, le Parlement européen a adopté le rapport de M. Daerden qui demande à la Commission européenne de faire chaque année le bilan des progrès des Etats membres concernant la réduction de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Commentaire :
Paperasse, bureaucratie et gaspillage d’argent.

Le Parlement demande aussi à la Commission de présenter des propositions pour lutter contre la pauvreté dans le cadre financier pluriannuel pour la période 2014 -2020. Par ailleurs, le Parlement aimerait donner un rôle plus important à la plateforme européenne contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Partager cet article :